Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Je n'aurais jamais du te fuir... [Black Canary - Green Arrow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je n'aurais jamais du te fuir... [Black Canary - Green Arrow]   Jeu 18 Mai - 20:13

Je suis Oliver Queen. On m'a connu sous certains aspects tout au long de ma vie. Parfois flatteurs, souvent inquiétants. Malgré toutes mes qualités et mes défauts, je n'aurais jamais imaginé devenir un héros. Même après être revenu de Lian Yu il y a quelques années en tant que vengeur à la capuche. Le fait même de m'être fixé pour objectif de tuer une certaine catégorie de personne à la suite m'empêchait d'imaginer une seconde être en train d'agir comme un justicier. Je ne l'ai pleinement réalisé que quand mon meilleur ami m'a lancé à la figure ce qu'il pensait de mon plan: je n'étais qu'un meurtrier à ses yeux. Je ne m'attendais pas à ce que son opinion me touche autant, j'ai fait un total revirement dans mes méthodes. A présent, je ne tue plus mes ennemis, plus de sang froid. J'essaye de devenir ce que Arrow pouvait être de mieux.

Malgré tout, mes erreurs me rattrapent. Ma conscience me rappelle sans cesse qu'au départ, l'homme à la capuche n'est qu'un meurtrier. Il vit dans l'ombre, se bat en dehors des projecteurs, n'inspirent rien ni personne à part les criminels à se montrer de plus en plus inventifs dans leurs malfaisances. Arrow est devenu l'ombre planant au-dessus de Starling City, alors je l'ai changé en croyant devenir autre chose. Je commence tout juste ma nouvelle phase dans ma croisade, en tant que Green Arrow. Ce dernier devra être le gardien de cette ville, pas le punisseur. Mais alors, que sera Oliver Queen pour cette ville pour laquelle sa mère est morte? C'est la question que je n'ai cessé de me répéter, peu de temps après avoir fait mon deuil.

Ma mère voulait prouver à tout le monde qu'elle était bien plus qu'une complice d'un tueur de masse, son idée est devenue la mienne. Je veux me prouver que je suis bien plus qu'un tueur en série à capuche. Alors, je me suis présenté aux élections municipales. Oliver Queen serait la lumière du Green Arrow. Il jouerait le rôle inspirant qu'il ne peut pas endosser, de par sa nature. Je serai l'homme de la situation, peu importe le prix à payer. Trop de maires sont morts, je suis le plus apte à survivre dans cette jungle impitoyable. Pour le prouver à toute la ville, j'ai pris la décision la plus stupide, mais audacieuse, qui soit pour un Queen: me rendre aux Glades pour faire campagne, en fin de soirée. Mes coéquipiers étaient contre, mais j'ai tenu mes positions. Trop dangereux d'après eux. Comme si je ne le savais pas.

C'est bien pour cette raison que je dois m'y rendre, pour que les bas fonds sachent que je suis prêt à leur tendre la main malgré tout le danger du monde. C'est la moindre des choses, si je veux respecter mon slogan: unité. Je voudrais unir toute la ville, la rendre solidaire. J'ai accepté, en échange de la bénédiction de mon équipe, que Laurel me serve d'ange gardien. Je n'en ai pas vraiment besoin, mais si Oliver Queen étale des criminels devant tout le monde, il y aura des soupçons. Je ne pourrai pas agir en public, seulement faire en sorte de survivre. Ce sera à Black Canary d'entrer en jeu.

"Habitants des Glades, merci pour votre accueil! Vous savez parfaitement ce qui compte en temps de crise, car vous êtes les premiers et les plus souvent touchés par elles: rester unis! L'essence même du mal se trouve dans la solitude. Solitude que j'ai longuement expérimentée durant mes cinq années sur l'île déserte où j'ai du survivre avec des ressources insoupçonnées. Elles ne venaient pas de Lian Yu non, elle venait de cette ville même. Car nous, habitants de Starling City, sommes les plus coriaces en matière de survie. Nous savons ce qu'il compte de faire lorsque le ciel s'assombrit au-dessus de nos têtes. Lorsque nos protecteurs nous abandonnent, quand nos forces ne sont plus suffisantes. Vos savez très exactement ce qu'il faut faire. Dîtes- le!
-RESTER UNIS!
- Exactement! Ma mère est morte en portant le titre de candidate aux élections. Je viens vous annoncer personnellement que je prends le relai, à vous dont elle a fait beaucoup de mal dans le seul but de me protéger. Je ne viens pas vous annoncer que je veux devenir Maire, je vous annonce plutôt que je voudrais que vous me donniez les moyens d'expier les fautes d'une mère qui a commis l'irréparable dans un but noble. Je me sens responsable de son acte, ma famille entière paye chaque jour sa trahison. Mais ce n'est pas assez. Je veux rendre aux Glades tout ce qu'elle a perdu et beaucoup plus! Ce quartier mérite beaucoup plus!"

Des gens amassés boivent mes paroles, je reste droit et calme, malgré mon discours passionné. Nous sommes au coeur des Glades et je n'ai pas peur. Car je ne suis pas là pour moi, je le fais pour toutes mes victimes, pour mon père, ma mère et Théa. Je veux une ville meilleure pour que les vivants s'y épanouissent en harmonie et les morts reposent en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Laurel Lance
Nouveau Joueur
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 20/01/2017

MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais du te fuir... [Black Canary - Green Arrow]   Jeu 18 Mai - 22:32


J'aurai jamais du te fuir
Oliver &
Laurel
Il s’était passé tellement de choses ces derniers temps, il faut bien avouer que c’est assez difficile à suivre quand on y pense, on risque vite d’être dépassé par les événements. Oliver avait disparut pendant 5 ans, puis il été de retour, different c’est le moins qu’on puisse dire. Entre-temps je m’étais rapproché de Tommy, on avait clairement vécu une belle histoire lui et moi jusqu’à ce que sa jalousie parle trop et que ça se termine, et puis il avait fini par mourir, lors de l’effondrement des glades, autant dire que ça m’avais vraiment fait beaucoup de mal, mais il n’est pas le seul à avoir été tué ma sœur aussi même si elle est de retour, encore une surprise je dirai, cependant après avoir découvert le secret d’Oliver ainsi que celui de ma sœur j’avais ressentis le besoin de reprendre son costume pour lui faire honneur.

Ça n’avait pas été simple autant le dire, j’avais dû me battre en quelque sorte pour être accepté en tant que Black Canary, Oliver a refuser longtemps que je rejoigne leur équipe, mais, a force d’insister, j’avais finis par y arriver, je savais bien que son refus était pour me protéger, mais Oliver sait aussi que je suis tout aussi têtu que lui par moment et donc voilà le résultat. Je suis devenue officiellement Black Canary, et même si j’ai encore beaucoup de travaille pour être au même point que les autres je sais me battre et me défendre comme il faut. Et bien entendu, je continue de m’entraîner sans relâche pour ne jamais décevoir Oliver, c’est important pour moi tout simplement, je n’ai pas envie qu’il regrette de m’avoir accepté dans l’équipe.

Oliver avait un nouveau plan en tête, il voulait suivre les traces de sa mère en quelque sorte et proposer sa candidature de maire, je ne savais pas du tout si c’était une bonne idée, mais quand Oliver à quelque chose en tête, c’est tout aussi difficile de lui faire changer d’avis, comme ce soir par exemple, il s’est mi en tête d’aller faire un discours dans les glades, malgré le risque que c’était. Bien entendu, il sait se défendre, seulement Oliver n’est pas green Arrow officiellement et donc il ne peut pas se défendre ouvertement s’il arrive quelque chose. Nous n’étions donc absolument pas d’accord avec ce plan et pour nous, il semblait évident qu’il devait y avoir quelqu’un avec lui ce soir.

Et cette personne a ma grande surprise, et bien, c’est moi, forcément, je ne pouvais qu’être vraiment contente qu’Oliver me fasse confiance pour assurer sa sécurité ce soir, j’allais forcement tout faire pour lui montrer qu’il a eu raison de me faire confiance même si bien entendu, j’espérais qu’il n’arrive rien et qu’il ne mette pas sa vie en danger. Mais un Queen dans les Glades, en dehors du Verdant, je dirai, ça attire les foules et pas que les bonnes personne. Alors au moment voulu, j’avais revenu ma tenue et j’étais allé me placer en hauteur pour assister au discours d’Oliver, pour le moment tout se passait bien, mais l’ambiance qui régnait montrait bien que c’était le calme avant la tempête. De là où j’étais, j’avais une vue dégagée sur toutes les personnes présente. Et rapidement, j’avais remarqué certaine personnes assez suspects. J’étais prête à intervenir à tout moment et c’est grâce à une oreillette, je pouvais tout de même prévenir Oliver de ce que je pouvais voir et c’est clairement ce que j’allais faire.

-Il y a deux groupes de gars qui approche, je ne suis pas sûr qu’ils soit là pour t’encourager Oli… Reste sur t’es gardes…

date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
Oliver Queen, love my life, the only one. Katie, my wonderful little girl I had with Barry Allen. Black Canary, it is I, the justicieère who want to save those who need it. And those people who surround me and whom I love!

You make me laugh
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais du te fuir... [Black Canary - Green Arrow]   Jeu 18 Mai - 23:36

"Essaies de te détendre, Laurel, c'est normal que des gens viennent par groupe dans un endroit aussi dangereux la nuit."

Répondis- je à Laurel dans mon micro, sans me faire entendre des gens autour de moi. J'ai encore du mal à lui faire confiance sur ce genre de chose, j'ai encore en travers de la gorge le fait que Laurel soit devenue Black Canary sans mon accord. Dire que j'ai accepté cette situation serait exagéré, disons que je ne peux pas l'en empêcher. Mais je ne veux pas d'elle dans les rues, pas quand Sara est morte dans la tenue qu'elle porte, pas quand son père a déjà perdu une fille. Pas quand cette famille souffre sans cesse par ma faute. Cette fois encore, j'ai l'impression d'embarquer une Lance sur un chemin plein de souffrance. Sara n'avait pas eu le choix, Laurel l'a. Alors pourquoi elle prend la mauvaise option? Si Diggle ne m'avait pas convaincu de la laisser assurer ma surveillance, je l'aurais choisi lui. Mais comme toujours, mon garde du corps joue les entremetteur. Il veut sans doute m'apprendre une leçon sur mon amie d'enfance. Que peut- il bien savoir que je ne sais pas déjà?

Je conclus enfin mon discours, en restant aussi zen que possible, avant de descendre de l'estrade après avoir serré la main à tout mon staff. Je me mêle à la foule pour serrer la main à certains d'entre eux, lançant quelques mots à des personnes en particulier dont j'étais sûr de savoir quoi dire sur le moment, en fonction de ce qu'ils me disent. Mais en général, je ne répète que régulièrement: "merci d'être venu...", "Je compte sur vous...", "Merci de votre soutien" et toutes les variantes. Mes gardes du corps -des amateurs comparés à Diggle- tentent de créer un mur de séparation entre les citoyens et moi, mais je ne leur facilite pas la tâche. J'arrive enfin entre les deux groupes d'hommes dont Laurel me parlait, bien que je n'en savais rien au moment de serrer la main de l'un d'eux. Je sens soudainement une tension, ma tête me hurle: "ne reste pas là!". Trop tard: un des hommes abat une barre de fer vers ma joue, je l'arrête dans un mouvement instinctif maîtrisé. Mais un autre réussi à heurter l'arrière de mon crâne, juste au moment où les gardes du corps se mettent entre moi et les assaillants qui nous prennent en sandwich.

"Laurel... Je crois que c'est le moment d'intervenir. Tu penses pouvoir gérer?"

Dis- je en essayant de rester debout, mais je titube légèrement. Je touche ma bosse, elle ne saigne pas et tant mieux. Un simple mal de crâne, ça peut s'arranger. Ma question n'est pas des plus flatteuses pour Black Canary, c'est sorti sans le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Laurel Lance
Nouveau Joueur
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 20/01/2017

MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais du te fuir... [Black Canary - Green Arrow]   Ven 19 Mai - 11:38


J'aurai jamais du te fuir
Oliver &
Laurel
Je ne pouvais que soupirer doucement en entendant les paroles d’Oliver, pour lui tout était sous contrôle, mais pour moi, il se trompait, je voyais bien que ces gars n’étaient clairement pas là pour soutenir Oliver, ils étaient là pour le contraire, ils voulaient s’en prendre à lui ça ne fessait aucun doute, mais faire comprendre ce genre de chose à Oliver allait être compliqué, une fois de plus il est buté. Et comme je sais qu’il ne me verra pas, je ne peux pas m’empêcher de lever les yeux au ciel en répondant simplement.

-Je suis détendu…

Il ne me fais pas confiance je le sais bien, enfin c’est bien plus compliquer que ça c’est certain mais bon je passe au dessus, je veux lui prouver que je sais ce que je fais et que si il lui arrive quelque chose il pourras compter sur moi, je ne suis certainement pas aussi douée que lui, que Roy, Diggle ou encore Sara, c’est une évidence mais je sais me battre, et je sais que je peux leur être utile. Mais forcément au fond de moi, je ne pouvais que me demander pourquoi Diggle avait vraiment insister pour que se soit moi qui m’occupe de la surveillance d’Oliver, normalement dans la logique des choses, c’est lui qui aurait dû se charger de ça, ou encore Roy. Mais non, c’est moi qui ai été promu à ce poste ce soir. Engrangement, je dirai, mais ça me va, je ne vais pas m’en plaindre même si Oliver n’est pas de cet avis.

Je le regarde alors descendre dans la foule pour serrer des mains. Il se dirige droit vers les hommes en question, c’est vraiment dingue comme il ne rend pas compte cette fois qu’il va droit dans un piège, ou dans la gueule du loup, je n’attends pas vraiment ses ordres ou je ne sais quoi, je descends du toit ou je me trouve pour approcher doucement, au mois, je sais que je pourrais intervenir rapidement. Et je ne me trompe pas quand je vois les hommes réagir à l’approche d’Oliver, il se prend un premier coup même s'il contre en quelque sorte la barre de fer, mais il est tout de même toucher, ses gardes du corps ne lui servent clairement à rien alors rapidement, je sors mon bâton et je fonce dans le tas pour maîtriser les hommes en questions. j’agis rapide, au point ou les hommes ne s’attendaient pas à ça, et même s'ils réalisent au final que je suis là et qu’ils ne comptent pas se laisser faire. Mais bien sûr, je n’ai pas dit mon dernier mot et ce n’est qu’une fois au niveau d’Oliver que je lui réponds à sa question.

-Je pense que je gère en effet…

Ouais, je pourrais mal prendre ses paroles, mais j’ai appris à m’y faire à force. Il est comme ça, il n’a pas forcément confiance en moi, mais peu importe. Je suis là pour le défendre et c’est ce que je fais comme ses gardes du corps sont inutiles. Et c’est une fois que le dernier homme est neutralisé que je me retourne enfin vers Oliver avec un sourire fier aux lèvres autant l’avouer, que je lui dis enfin.

-Il est temps pour vous de partir Monsieur Queen !  

date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
Oliver Queen, love my life, the only one. Katie, my wonderful little girl I had with Barry Allen. Black Canary, it is I, the justicieère who want to save those who need it. And those people who surround me and whom I love!

You make me laugh
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais du te fuir... [Black Canary - Green Arrow]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je n'aurais jamais du te fuir... [Black Canary - Green Arrow]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les liens de Black Canary
» Vous croyez que j'aurais jamais mis ma présentation, EH BEN NON JE L'AI FAIT, LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT || Kit
» Si tu vis 100 ans, j'espère bien vivre 100 ans moins un jour, comme ça, je n'aurais jamais à vivre sans toi. [PV FLY]
» (M) Will Higginson → T'aurais jamais dû partir sans te retourner...
» Je n'aurais jamais du venir ici...[PV Antalpy S. Khan]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Legends of Tomorrow  :: Starling City :: Les Glades-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: