Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 -Shattered Memories-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elga Brand
ADMIN


Age : 30
Messages : 338
Date d'inscription : 13/09/2016
Groupe/Clan : Slade addict
Métier : Péripatéticienne Impératrice du crime

MessageSujet: -Shattered Memories-    Lun 31 Oct - 11:00

L’intouchable est touchée. À terre, désabusée, abusée, bousillée, blessée, biaisée sans plus rien. Tu es seule, tout ce qui comptait pour toi est mort, disparu ou détruit. Ton patron pense que tu es morte et au fond c’est mieux comme ça enfin… Peut-être pas. Il aurait au moins eu le mérite de te libérer de toutes tes souffrances. Mais même ça tu n’y as pas le droit.
Ce justicier à la capuche verte, aux airs de Robin des bois t’a tout pris. Toute ce qui t'était cher. Ton grade professionnel qui pour toi représentait toute ta réussite, ton Amour et pour finir, pour t’achever, le fruit de cet amour…
Alors tu te retrouves ici dans ce parc. assise sur un banc. Pas n’importe lequel, mais ça tu ne t’en souviens pas.


Je suis là, sur ce banc, le regard vide, une main posée sur le banc et l’autre sur mon estomac diablement vide et encore douloureux. Mes orbites sont rouges et serrés, ils me brûlent à cause des larmes qui s’en discontinuer coulent sur mes joues depuis quelques jours. Je me sens seule, triste et fatiguée. Mon corps n’est qu’un étroit empilement d’os. Mon sexe, je le sens encore hurler de douleur. J’entends encore les pleure du nourrisson qu’il m’a volé. Tout mon corps est douloureux et j’ai froid.
Je tremble j’ai la chair de poule. Si je suis sur ce banc maintenant, ce n’est pas par choix mais plutôt un hasard. De toute façon je n’ai plus de maison ça fait deux jours que je dors dans un pauvre squatté miteux qui m’a fait retrouver mes mauvaises habitudes. Tout du moins me confronter à elles. Jusqu’à maintenant j’ai résisté, mais là… J’ai cette dose dans la main, posé sur mon ventre. Parce que je ne veux pas pleurer, pas encore une fois. J’ai tiré ma dernière larme en la voyant m’être arrachée.


Maintenant je n’ai plus rien à perdre, non vraiment rien. Alors pourquoi ne pas retomber le dedans, renouer avec ces démons du passé ? Pourtant, j’ai réussi à m’abstenir et à arrêter pour elle. Mais maintenant, elle n’est plus là. Je ne sais même pas où elle est. Si ça se trouve elle est morte. Au fond je ne veux pas savoir pour garder l’espoir qu’elle soit toujours en vie. Et puis, je le sens dans mes entrailles, du moins j’en ai l’impression. À moins que ça ne soit que mon estomac qui crie famine… Alors que je me décide à planter cette aiguille dans mon bras. Je la décapuchonne et je regarde devant moi un instant avant d’aller pour commencer. Mais non. Je ne peux pas. Je relève le regard et écarquille les yeux, parce que devant moi je vois un fantôme du passé.

***

Dans la rue, il faisait froid. J’avais mal, faim et froid. Et là je me laissais pleurer, parce que j'étais encore faible. Dépourvue de toute isolation extérieure, le coeur qui était encore vivant, magnifique. Le coeur qui ressentait encore. Et à ce moment je me souviens que je l’ai rencontré lui, alors que j’avais froid et que je marchais en quête de rien... J’avais 18 ou 19 ans et les joues étaient pleines de larmes de douleur. Je venais de subir une de mes premières humiliations publiques au sein de Moskava. Je ne veux pas me souvenir de ce qu’ils m’ont fait ou plutôt je ne veux pas en parler, je ne veux pas raconter ce qu’il m’est arrivé. Parce que ce n’est pas le moment et ça m’avait profondément blessée.


Déjà je portais une fourrure sur mes épaules au-dessus d’une robe courte, vulgaire et provocante des talons me donnant une taille de mannequin haute couture. Au fond cette allure mannequin m’avait sauvée de l’ignorance des clients. J’avance, la tête dans le brouillard laissant le sang couler le long de mon dos, tacher ma robe et ma fourrure noire qui me donnait une carrure de King Kong. Quelques gouttes s’écrasaient sur le sol tandis que j’avançais alors j’avais décidé de m’asseoir pour respirer, réfléchir et arrêter de pleurer. Je renifle un peu et me frotte les yeux d’un mouvement lassent. Puis je le vois lui Darren O'Connor. Devant moi comme maintenant. Je me souviens lui avoir sourit puis avoir baissé les yeux sur mes doigts que je torturais avec mes ongles alors que je ne connaissais encore même pas son nom, qui pourtant aller devenir tout un requiem dans mon cœur.

_________________
Needle Heart
You know, humanity is just a big fantasy. Hope lead me to my loss. But today I am standing healed, I'm there, shameless, hopeless, the elastic heart incapable of feeling. - E.Brand
Revenir en haut Aller en bas
Darren O'Connor
Admin Justicier


Age : 38
Messages : 764
Date d'inscription : 12/04/2016
Groupe/Clan : Heros
Métier : Justicier un peu trop zelé

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Lun 31 Oct - 11:58

Une fois n'est pas coutume , Darren rentrait a pied jusqu'a sa planque dans les Glades tandis que le jour se levait doucement . Pourquoi ? Le justicier revenait d'une mission musclée , comme d'habitude en fait . Cependant il avait trouvé necessaire d'envoyer son vehicule contre un groupe armé , et contre un mur egalement .
Encore une fois le " Ghost " avait triomphé seul contre plusieurs adversaires armés . Et encore une fois , il en revenait dans un piteux etat . Son arcade gauche etait ouverte et avait laissé coulé un flot de sang qui se deversait sur son visage . La plaie beante sur son flanc gauche laissé en souvenirs par une lame bien aiguisé n'aidait pas non plus .  

Evidemment le justicier se fichait de  ses blessures , ce n'etait ni les premieres , ni les dernieres et il s'en remettrait , comme toujours .
Et puis au moins quand il etait blesser , il ressentait quelque chose , meme si ce n'etait que de la douleur . c'etait toujours ca .

Alors qu'il traversait un parc , Darren se stoppa net . Etait ce possible ?
Il fit un pas en avant , puis un autre . Oui c'etait bien elle . Un souvenir du passé . Soudainement il sentit en lui quelque chose , au plus profond de son ame , se reveillaient des sensations , des sentiments enfoui depuis longtemps et qu'il n'avait jamais su faire ressurgir par lui meme .

Ses jambes tremblait , et son regard se posa dans celui de la jeune femme qui etait la sur ce banc , dans un etat bien pire que le sien .
Darren finit par s'assoir a coté d'elle , il en avait besoin . Son regard se posa sur la seringue qu'elle avait dans les mains , et doucement il prit la dose et l'eclata au sol .  Il voulait dire quelque chose , mais les mots ne venait pas , il etait toujours en train de realiser que c'etait bien elle . c'etait bien Elga . Et soudain il realisa quelque chose , c'etait ce banc , ce putain de banc .



                                                                        ***

Darren etait a Starling depuis peu , la raison de sa venue etait un travail pour la mafia . il venait de se faire recruter parmi cette puissante organisation criminel . Les talents qu'il avait développé en tant que mercenaire et agent de terrain etaient precieux pour des criminels .

Il venait de derober une tableau d'une tres grande valeurs dans la musée de la ville . Il lui avait suffit d'eliminer un garde la veille pour prendre sa place , le reste etait facile pour lui . Maintenant il avait livré le tableau et avait decidé de rester quelques jours en ville . Il voyageait beaucoup et aimait en profiter . Il aimait sa vie , tuer et voler pour vivre , savourer cette libertée totale qu'il s'offrait en vivant cette vie . Bien sur parfois la solitude lui pesait un peu , mais il trouvait toujours un remede .

Il errait donc dans la ville , il venait de sortir d'un bar ou il avait provoqué une bagarre general , simplement pour s'amuser . Ses mains etaient encore recouvertes de sang . Et soudain il la vit , assise sur ce banc , se tordant les doigts , essayant d'expulser toute la souffrance qu'elle ressentait .  Malgré ca Darren pouvait voir la beauté glaciale qu'etait la jeune femme . Il restait la a la fixer quand elle leva les yeux sur lui et lui adressa un sourire qu'il n'etait pas pret d'oublier .

Darren enleva sa veste tandis qu'il s'approchait et recouvrit la jeune femme qui tremblait de froid . Puis il s'assit a coté d'elle , et plongea son regard dans le sien , sans dire un mot .  

Il ne le savait pas encore , mais Darren venait de rencontrer l'une des deux personnes au monde a avoir percé ses defenses ...

_________________


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Elga Brand
ADMIN


Age : 30
Messages : 338
Date d'inscription : 13/09/2016
Groupe/Clan : Slade addict
Métier : Péripatéticienne Impératrice du crime

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Lun 31 Oct - 19:49

Il s'est stoppé net devant moi, et je comprends à travers son comportement qu'il ne m'attendait pas ici, maintenant… Comme ça. On a la même tête en se voyant. De grands yeux étonnés sur des visages massacrés. Les mêmes hématomes, ecchymoses, plaies et cernent qui nous pendent sous les yeux. La fatigue, la misère et la douleur, c'était toujours pareil pour moi et pour lui aussi visiblement.
Le temps a passé et pourtant on est encore là à ce même endroit tous les deux, dans la même situation, parce que'u fond nous sommes comme de alter ego… Il est tout chose ça se voit. Sa présence révèle également en moi des sensations perdues depuis longtemps, ces sentiments que j'avais réussis à bannir… Dans mon estomac maintenant aride naît pourtant quelque chose, oui il a réveillé cette bourgeoisie des sensations d'autrefois.

Je le vois s'avancer et je ne le quitte pas des yeux serrant fort la seringue qui me brûle les doigts tellement je la désir et pourtant, il est là et il a figé mon espace-temps, je ne pense plus à cette dose maintenant. Je le regarde juste venir vers moi puis s’assoit à coté de moi. Je le regarde puis regarder de nouveau en face de moi incapable de sortir le moindre mot. Je respire un peu plus franchement et me redresse légèrement.

Lui, ne fait que me prendre délicatement le démon qui m’oppressait il y a encore quelques secondes, pour le briser, l'écraser. Je baisse les yeux sur ce liquide qui tâche le sol parmi les éclats de plastique et d'acier. J'ai l'eau à la bouche, je bloque ma respiration puis finalement je relève les yeux devant moi, n'osant pas comme autrefois le regarder dans les yeux. J'avais peur que ça ne soit qu'un rêve une hallucination… Après tout je l'avais peut-être déjà prise cette dose… Je laisse un soupirer de m'échapper, un soupire de plaisir tandis que je souris. Je suis contente qu'il soit là près de moi alors dans un mouvement j'attrape sa main et la serre fort avant de doucement venir poser ma tête sur son épaule. Tout cela dans un silence lourd d'émotions.

***

La marque toute fraîche de la mafia venait d'être imprimé au feu au-dessus de mon coccyx. La douleur me lançait je m'en souviens encore. Chaque fois que j'y pense cette chose est prise de frissons et me fige tout entière. Là, la plaie saignait encore, toute béante, purulente, dégoûtante… Un nid à infection au milieu de plaies toutes plus moches les unes que les autres.
Heureusement ou presque elles étaient toutes cachées sous ce manteau de fourrure qui ne tenait pas vraiment chaud. Parce Que'n plus de tout ça, oui j'avais froid. Ce n'était pas normal pour moi d'avoir froid alors qu'il ne fait pas si froid, du moins pour une Russe.

Je frissonnais de peur quand il s'était approché pour s’asseoir à coté de moi après m'avoir donné sa veste. Ce geste pourtant si simple m'avait impressionnée. Pour moi, un homme faisait pour la première fois preuve de pitié depuis mon arrivée. Bien plus que de la pitié il faisait même preuve de gentillesse.
Je l'avais regardé avec des yeux piteux et les sourcils courbés de peur et de peine. L'ayant remercié d'un petit geste de tête timide j'avais couvert mes jambes de sa veste un peu souillée de sang. Je gardais les yeux bas et ne le regardais pas restante fermée, timide...

J'attendais un peu et je voyais bien qu'il ne partait pas c'est là que j'avais commencé à croire qu'il voulait quelque chose de plus… Les larmes remontaient encore dans mes orbites et les avaient noyés. Je n'avais pas l'envie, ni la foi, ni aucun courage de m'occuper d'un homme. Il était pourtant beau et s'occuper de lui devait être plus agréable que désagréable. Néanmoins, je n'y étais pas arrivé je ne m'étais pas senti capable de lui offrir ce que j'ai pensé qu'il voulait. J'étais capable de rien. Le soleil allait bientôt se lever, ma journée finissait. J'avais levé les yeux vers lui ce même air de biche perdue. J'avais pris mon courage pour lui dire que je ne pouvais pas.


Je suis désolée Monsieur… Mais je ne peux pas . Pas maintenant....



[HRP: En italique elle parle russe]

_________________
Needle Heart
You know, humanity is just a big fantasy. Hope lead me to my loss. But today I am standing healed, I'm there, shameless, hopeless, the elastic heart incapable of feeling. - E.Brand
Revenir en haut Aller en bas
Darren O'Connor
Admin Justicier


Age : 38
Messages : 764
Date d'inscription : 12/04/2016
Groupe/Clan : Heros
Métier : Justicier un peu trop zelé

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Mar 1 Nov - 13:10

Darren frissonna lorsque la main d'Elga attrapa la sienne pour la serrer aussi fort qu'elle pouvait . Les doigts du justicier s’emmêlaient avec ceux de la jeune femme . Aucun mot ne sortait de sa bouche , il n'aurais pas su quoi dire de toute façons . Après tout ce temps , ils étaient encore la , dans ce même parc , sur ce même banc . Deux Âmes perdues , esseulées , usées par la vie . Chacune étant le reflet de l'autre . Les deux êtres semblaient profiter de ce silence remplis d’émotions . Les mots étaient inutiles , Ils étaient la , tout les deux au plus bas . Chacun se nourrissant de la présence de l'autre . Puis , Elga posa doucement sa tête contre l’épaule du mercenaire . Ce dernier ne bougea pas durant quelques secondes , puis son bras vint entourer la taille de la jeune femme . De sa main libre il passa sa main dans ses longs cheveux blonds .

Darren essayait de faire face tant bien que mal au flux d’émotions qui se propageait en lui . Cela faisait si longtemps , qu'il ne savait plus comment réagir . Elle venait de réveiller une part de lui qu'il croyait partie a jamais .
C’était étrange , terrifiant , addictif surtout .
Elle ne parlait toujours pas , lui non plus . Leurs mains se serraient si fort , quand finalement , Darren enleva la main des cheveux d'Elga et doucement pris le menton de la jeune femme qu'il leva doucement , pour avoir son visage a hauteur du sien . Il plongea son regard d'acier dans celui de la beauté slave . Ce regard Froid , Glacial , qui avait pourtant réchauffé son âme par le passé . Il n'avait aucune idée du temps qui passait . Ils auraient pu rester ainsi quelques minutes comme quelques heures , il n'aurait pas su faire la différence .
Le regard de Darren se perdait dans celui D'Elga , un regard qui en disait beaucoup , les mots étaient définitivement inutiles .
 


***



Darren restait la a observer la jeune femme , sans dire un seul mot . Il voyait bien que les mots ne servaient a rien . Il était en train de se perdre dans ses yeux , d'un bleu glacial , quand elle les baissa soudainement , n'osant pas affronter son regard . Il la voyait trembler , réfléchir , douter .
La jeune finit par relever la tête et lui lança un regard qui le déstabilisa .
C'est probablement a cet instant qu'il sut avec certitude qu'il n'allait pas partir , la laisser la . peu importe ce qu'elle pouvait lui dire .

Le silence qu'ils partageaient dura encore quelques instants , jusqu’à ce qu'elle s’adressa a lui , en russe . Darren avait déjà opéré en Russie , pas assez longtemps pour maitriser la langues , mais il avait quelques bases . Il pu comprendre qu'elle s'excusait et devina le reste grâce a l'expression qui s'affichait sur ce visage dévasté mais qui affichait derrière ça une beauté indéniable . Son russe n’était pas assez bon pour qu'il se fasse correctement comprendre . Aussi il se contenta de poser son doigt sur les lèvres de la jeune femme , en hochant la tête, pour lui faire comprendre  qu'elle se méprenait sur ses intentions . Évidemment il était sensible aux charmes de cette beauté slave . Mais sans qu'il sache vraiment pourquoi , il souhaitait simplement revoir ce sourire qu'elle lui avait lancé quand elle l'avait aperçu .
Il resta la , a la fixer , il était clair dans son regard qu'il ne la laisserait pas ...

_________________


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Elga Brand
ADMIN


Age : 30
Messages : 338
Date d'inscription : 13/09/2016
Groupe/Clan : Slade addict
Métier : Péripatéticienne Impératrice du crime

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Mar 1 Nov - 23:24

Comme au premier jour notre premier contact se fait dans le silence, ce silence si parfait, si paisible, presque parfait. L'instant paraissait être des heures et pourtant il ne s'agissait là que de l'histoire de quelques secondes.
Qu'importe ici, maintenant, avec lui le temps s'est arrêté pour nous. Tout ça, pour que le passé et le présent ne redeviennent qu'un. Cela fait maintenant si longtemps que nous ne nous voyions plus. Je m'en souviens encore de ses trois nuits par semaine égayée par ton simple sourire et tout un ramassis de peines résolu par ta présence.
Je la serre ta main gauche même si c'est à ta droite que je me trouve. Tu m'as tellement manqué, je ne veux pas que comme les sables sus temps tu m'échappes… Ton geste si simple me réchauffe en un frisson agréable qui traverse ma colonne endolorie et stigmatisée. Tu réveilles doucement mon corps éteint par la déception et la tristesse.

Ta main dans mes cheveux me rend nostalgique, tu sais que ce geste, je l'adore, alors maintenant, je l'apprécie et j'en ferme un instant les yeux pour éviter aux larmes de se frayer un passage. Je ne veux pas pleurer pas encore, même si je sais que j'en ai tous les droits. Toujours main dans la main je sens bientôt ses doigts effleurer mon menton.
Sans le savoir il réveille une douleur qui me lance et me rappelle à la réalité. J'ouvre alors les yeux en laissant un petit gémissement m'échapper doucement. Ma lèvre est fendue et malheureusement par guérit... Mes sourcils sont courbés et je le regarde dans les yeux me tournant un peu pour me retrouver face à lui. Face à face .Il se perd dans mes yeux et je lui adresse un sourire triste. Une larme perle sur une de mes joues et là je finis de ravaler ma salive pour enfin lui adresser un mot. Ta voix me manque tellement que je ne m'en souviens plus…

Je suis tellement contente de te voir…

Ma voix dit tout. Elle tremble parce que tu me manques, elle est rauque parce que j'ai mal et elle est faible parce que je le suis et que j'ai besoin d'aide. De ton aide.

***

Les yeux bas, noyés dans un tourbillon de larmes je regardais mes jambes recouverte de son manteau. Malgré lui elles tremblaient encore, gelée comme un iceberg. Je me souviens avoir vu que mes larmes tombaient doucement sur son manteau pour s'incruster en dedans ou bien glisser. Je ne sais plus vraiment.
À mes mots il marqua un blanc, un silence qui me faisait comprendre qu'il ne comprenait pas un mot de ce que j'avais pu lui dire. Dans un sanglot je me serre avec mes bras me recroquevillant un peu avant de sentir son doigt sur mes lèvres.
Surprise je m'étais redressée comme un goupil à l’affût avant de commencer à le fixe dans les yeux. Son geste m'avait bien fait comprendre qu'il avait plus ou moins compris ce que j'avais dit, mais aussi qu'il n'était pas là pour ça .

Soulagée je l'avais regardé et laisser un petit rire fou terrifié ou bien soulagé m'échapper. Je viens ensuite essuyer mes larmes alors que mon expression légèrement souriante lui fait comprendre que j’étais très soulagée et que de par cette réaction je le remerciais un peu.
Puisque de toute façon il ne me comprenait pas. Là, je réfléchis un instant pour formuler une phrase dans sa langue. Je connaissais à l'époque quelques mots mais c'était très maladroit.


Toi… bien ...vouloir aider moi ?

Ma phrase doit lui paraître idiote, primaire et stupide, mais je ne savais pas la formuler autrement à l'époque.

_________________
Needle Heart
You know, humanity is just a big fantasy. Hope lead me to my loss. But today I am standing healed, I'm there, shameless, hopeless, the elastic heart incapable of feeling. - E.Brand
Revenir en haut Aller en bas
Darren O'Connor
Admin Justicier


Age : 38
Messages : 764
Date d'inscription : 12/04/2016
Groupe/Clan : Heros
Métier : Justicier un peu trop zelé

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Mer 2 Nov - 10:48


Elga ne peut s’empêcher de trembler de fermer les yeux quand la main de Darren passe doucement dans sa longue chevelure dorée . Cela le rend tout chose , encore plus qu'il l'est déjà . Quand il lui prend Doucement le menton pour pouvoir se plonger dans ses yeux de glace , la jeune femme lache un leger gemissement . Il enleve sa main et les deux Ames perdues resterent ainsi a se fixer ,faisant face a toute les emotions , les souvenirs oubliés qui remontaient a la surface .  
Darren se souvenait de toutes ces nuits passées avec Elga . Ce lien si fort , cette passion brulante , cette flamme ardente qui les animaient et les liaient l'un a l'autre . Si il avait aidé la jeune femme a se construire , a se faire confiance . Elga ,elle l'avait aidé a accepter ce qu'il etait , a faire la paix avec lui meme . Ce n'etait plus le cas desormais . L'homme se haissait , detestait ce qu'il etait devenu . Mais il oubliait tout ca quand il posait ses yeux sur ce visage de glace , parcouru par une fine larme .

Il voit les lèvres tremblantes de la jeune femme s'activer ,tenter de s'exprimer . Apres quelques secondes , elle finit enfin par briser ce lourd silence et il pu enfin redecouvrir la douce melodie de sa voix . Une melodie rauque et tremblante , qui exprimait toute la souffrance que ressentait . D'un hochement de tete il acquiesca aux mots de la jeune femme , signifiant que c'etait reciproque. De sa main libre , la droite , Darren attrapa celle d'Elga egalement libre . Elle avait besoin de lui Et il avait besoin d'elle pour ne pas sombrer au fond d'une bouteille de scotch, encore une fois .

Alors que les deux ne se sont toujours pas laché du regard . Darren se noyant dans celui D'Elga . Il finit par inspirer profondément , pour , finir par faire entendre sa voix grave , profonde et rocailleuse .  


-Je crois qu'on avait tout les deux besoin de ca...

***


La jeune russe s'etait redressé brusquement quand le doigt du cambrioleur se posa sur ses fines levres . Il voyait bien qu'elle etait etonnée de son comportement . Il etait clair qu'elle n'avait pas l'habitude qu'on se soucie d'elle , que l'usage pour elle etait plutot d'etre traité comme un objet . Puis , maladroitement , elle esquissa quelques mots dans un anglais plus qu'approximatif . Elle avait toutefois reussi a se faire comprendre . Darren lui adressa un sourire et posa delicatement sa main sur la sienne et confirma les doutes de cette beautée slave .


- Da . Je vais T'aider . Si tu le veux bien ?


Darren ne savait pas si elle avait compris sa question . Ce n'etait pas grave . L'essentiel etait qu'elle ai compris ses intentions , et cela semblait etre le cas .
Le jeune criminel qu'il etait a l'epoque se demandait pourquoi il s'etait arreté , pourquoi il se souciait d'une femme qu'il n'avait vu . Il n'avait pas la reponse et pourtant il etait la , il etait la et n'allait pas la laisser . Ca il le savait , il en etait convaincu . Il lui aurait bien proposer de l'emmener au chaud , dans l'appartement appartenant a la mafia qui lui servait de point de chute , Mais il ne voulait pas effrayer la jeune femme plus qu'elle ne l'etait deja . Il pouvait sentir ses doigts tremblants entres les siens .


_________________


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Elga Brand
ADMIN


Age : 30
Messages : 338
Date d'inscription : 13/09/2016
Groupe/Clan : Slade addict
Métier : Péripatéticienne Impératrice du crime

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Jeu 3 Nov - 20:23

Les choses sont étranges, la vie est étrange, l’amour … est étrange aussi. Tout ça me fait peur, vraiment. Il y avait combien de pourcent de chance qu’on se retrouve ici sur ce banc maintenant ? Combien de chance …? Je me rend compte que cette vie que je m’applique à haïr et détester depuis toujours fait tout de même bien les choses.
Parce que maintenant tout de suite, c’est bien l’une des seules personnes que je pouvais vouloir voir. Puis en y réfléchissant vraiment je me rend compte que non c’est lui que j’avais besoin de voir, et heureusement il était là tout près de moi à partager sa chaleur et sa douleur avec moi.
Dans ses yeux je voyais cette détresse qui me faisait de la peine, détresse que moi aussi je transmets. Darren mon ami, tu as perdu ta plussoyance, ta lumière et je le vois, je vois bien que tu ne crois plus en rien et je te serre la main encore une fois toujours plus fort pour te prouver à quel point je suis disposée à te rendre le sourire, même si moi je ne suis pas en état non plus, parce que je sais que tu vas m’aider, tu m’aides déjà…

Oh oui, cette voix dure rocailleuse et profonde qui me donnait et me donne toujours des frissons. Là je tente de sourire en vain, je n’arrive pas à faire semblant, pas avec toi. Je ne vais pas bien et je ne peux pas, je n’arrive pas à forcer ce sourire, je préfère encore qu’il attende pour plus de réalité. N’y arrivant pas je baisse les yeux un instant avant de lui sauter au cou. Je l’enlace et le serre fort contre moi, allant blottir ma tête dans son cou mes narines sondent l’odeur du fer typique du sang.
Tu sens le sang et je me plais à le goûter en pointant ma langue dans ton cou l’espace d’un instant. Je ne sais pas ce que je cherche à travers cela mais je le fais sans vraiment m’en rendre compte .
Peut-être pour retrouver quel goût tu donnais à mes baisers et morsures. En tout cas ce câlin me fait du bien et je le fais durer un peu avant de continuer à parler pour finalement te desserrer et te regarder dans les yeux.

Qu’est-ce qui t’est arrivé à toi ?

Je le regarde sourcils courbés et l’air triste regardant maintenant tes blessures que je viens très légèrement caresser à leurs extrémités.
Je me demande ce qui s'est passé, même si j’ai une idée évidemment mais je veux savoir qui … qui est ton bourreau à toi ?

***

Alors que je t’avais regardé avec cet air tout perturbé, j’avais senti ta main se poser sur la mienne réchauffant tous un effluve de sentiments. Personne, non personne ne me prenait jamais la main… ni client ni bourreau. Pour eux c’était un geste réservé aux enfants quand on leur apprend à marcher rien de plus.
Tout le monde se fichait de ce que l’on pouvait ressentir. Je tiens à dire que je ne suis pas enfin… je n'étais pas comme cela avec mes filles, je les laissais avoir leurs propres histoires de cœur quand elles ne gênaient pas les affaires… De toute façon tout est finis maintenant...
Je t’avais regardé à ce moment après avoir observé plusieurs minutes ta main qui était sur la mienne. J’avais laissé mon regard terrifié et étonné te remercier en quelque sorte…
Aussi j’avais apprécié ton effort de me dire oui en russe, ton accent m’avait même fait sourire un peu. Je n’avais pas compris tout ce que tu avais dit mais je voyais que tu voulais m’aider ça se voyait dans tes yeux et pas seulement parce qu’ils sont bleus...

Oui… je veux ton aide.

Je me reprends après avoir répondu par réflexe en russe.

Oui… moi vouloir ta aide.

Je ne savais pas ce que tu voulais faire de moi ni comment tu allais m’aider mais je te faisais déjà bizarrement très confiance. tes gestes, ton physique, ton attention et ta voix ayant beaucoup joué il faut l’avouer.
Là, j’avais pris ta main doucement, maladroitement en me regardant faire les larmes aux yeux de peur que tu m’arrêtes violemment dans mon geste. Une larme m’échappe encore quand je réussis à prendre ta main et je te regarde me demandant vraiment ce que tu allais faire maintenant, ne le savent pas encore.
J’avais un moment cherché comment formuler une phrase mais il n’y a qu’un mot qui m’était venu, un seul. Je ne savais hélas pas dire le reste.

Où ?

Après lui avoir demandé cela plus que maladroitement j’avais baissé les yeux. Encore une fois je réfléchissais à un moyen sûr de pouvoir te faire confiance jusqu’au bout car mon esprit, mon corps, mon cerveau conditionnés et terrifiés me dictaient que tu allais me trahir par "réflexe"... C’était si affreux je me souviens cette absence de sûreté qui me caractérisait autrefois… J’avais tellement peur tout le temps avant... Puis soudain je trouve un moyen. Simple mais efficace.

Croix de bois croix de fer … toi pas mentir moi ?

De ma main libre je trace une croix invisible sur mon épaule droite le regard plein d’espoir plongé au fond du sien. En y repensant je me souviens avoir marqué mon épaule d'une croix au stylo après notre premier contact...

_________________
Needle Heart
You know, humanity is just a big fantasy. Hope lead me to my loss. But today I am standing healed, I'm there, shameless, hopeless, the elastic heart incapable of feeling. - E.Brand


Dernière édition par Elga Brand le Mar 29 Nov - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darren O'Connor
Admin Justicier


Age : 38
Messages : 764
Date d'inscription : 12/04/2016
Groupe/Clan : Heros
Métier : Justicier un peu trop zelé

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Sam 5 Nov - 18:12

Tandis qu'enfin il arrivait a prononcer quelques mots de sa voix dans laquelle résonnait le désespoir , Darren sentait la main d'Elga serrer la sienne , si fort , autant qu'elle le pouvait . Ce geste si simple mais tellement significatif démontrait qu'elle était la pour lui . Comme elle l'avait toujours été .
Darren avait depuis longtemps sombré dans un monde sans espoir , un monde froid , cruel et sombre . Et dans ce monde ou il ne croisait que des ombres , Elga brillait . Pour lui ,elle était ce phare salvateur dont la lumière nous guide a travers une nuit de tempête .

Soudain , sans prévenir , elle lui se jette sur lui , s'accrochant a son cou, blottissant sa tête dans la nuque du justicier . Son corps tout entier frissonna , il avait oublié cette sensation si particulière , que seule elle , savait lui procurer . Il sentit son cœur battre si fort ,  s'emballer dans sa poitrine quand il sentit la langue d'Elga picorer sa nuque . Sans réfléchir il l'entoura de ses bras tandis qu'elle se frottait contre la plaie situé sur son flanc . Et pourtant il ne sentait plus la douleur , il n'y avait plus qu'elle , elle et rien d'autre . Il la serra contre lui a son tour , prolongeant cette étreinte le plus possible . Il en avait besoin autant qu'elle .
Finalement , les deux âmes perdues qu'ils étaient desserrent doucement leur étreinte et la jeune femme plongea son regard glacé dans le sien . Tandis que les doigts d'Elga parcouraient doucement les blessures de Darren , elle lui demanda de sa voix si douce et pleine de douleur a la fois ce qu'il lui était arrivé , comment il était devenu ce qu'il était aujourd’hui . Comment l'homme qu'elle avait connu était devenu ce monstre froid , sans espoirs , perdu .

On avait souvent posé cette question a Darren , enfin les quelques personnes ayant eu la chance de lui parler sans qu'il n'essaye de les tuer . Évidemment , jamais il ne s’était confié . Même Slade , son vieil ami devenu son meilleur ennemi n'avait pas eu les détails des horreurs que la vie lui avait fait subir . Elle par contre , méritait la vérité . Elle était la seul dans ce monde pourri avec qui il voulait partager sa douleur, avec qui il pouvait le faire . Cependant l'histoire était trop longue pour être détaillé maintenant , il n’était pas sur d'avoir la force de parler si longtemps . Comment lui résumer son parcours de mort et de douleurs ? De nouveau , il passa sa main libre dans les cheveux de cette âme perdue qui lui ressemblait tant , cela l'aidait a se concentrer , le soulageait .


- J'ai perdu la seule autre personne qui ai jamais compté dans ma vie , a part toi .
j'ai passé tant de temps enfermé en prison . A survivre tout les jours , chaque putain de minutes .
A lutter alors qu'ils essayaient de me briser . Quand enfin j'en sort , toujours debout , c'est la que je la perd ... Tu n’était plus la depuis longtemps , j'etait perdu , je me suis accroché a ses idéaux pour avoir un but .
Mais ce n’était qu'une excuse . Depuis cet instant , je n'ai plus rien ressentis , plus d’émotions a part celle d'enlever la vie . Jusqu’à maintenant . Je survis en faisant ce pour quoi je suis bon , en tuant . Tel un spectre. condamné a errer


Darren s’arrêta de parler , inspira profondément . Sans qu'il s'en soit rendu compte , sa main était toujours dans la chevelure blonde de la jeune femme , ses doigts jouant ses cheveux . c’était un geste si naturel qu'il le fit sans réfléchir . Dans un soupir , il finit par lui retourner la question qu'elle venait de lui poser .

***


La jeune femme resta un moment le regard bloqué sur la main du jeune criminel qui tenait la sienne . Elle finit par relever les yeux , lui lançant ce regard si particulier qu'il n'oublierait plus jamais . Quand il prononça cet unique mot en russe , la jeune femme afficha un léger sourire qu'il ne put s’empêcher de lui rendre , instinctivement . Elle lui répondit dans sa langue natale avant de tenter de le faire en Anglais . Cette simple réponse favorable , signifiant qu'elle acceptait son aide , réchauffa le corps refroidi par le vent de Darren . D'un simple mot , elle signifia qu'elle était prête a le suivre , comme il elle avait lu dans ses pensées .

Il fut surpris lorsqu'elle dessina une croix sur son épaule et lui demanda de jurer , comme pour s'assurer qu'il ne la blesserait pas .  Sans hésiter , il répéta le geste qu'elle venait de faire sur lui même et répéta doucement les mêmes mots qu'elle venait de prononcer .

Darren finit par se lever et la prit par la main , la guidant ainsi a travers les rues , doucement . Lorsqu'il aperçu l'insigne lumineuse d'une pharmacie il décida de s'y arrêter , faisant signe a la jeune femme de rester devant . Il s'engouffra dans la boutique et alla directement au comptoir , demandant de quoi panser les plaies de cette beauté slave qui en avait bien besoin . Le commerçant s’exécuta , mais lorsqu'il annonça a Darren le prix a payer , ce dernier réalisa qu'il n'avait plus un sous sur lui .
Sans hésiter le criminel attrapa la tête du pauvre pharmacien et lui explosa sur le comptoir avant de prendre ce dont il avait besoin et de rejoindre la jeune femme , lui reprenant la main . Il savait que son geste pouvait effrayer la jeune femme , mais il n’était pas capable de cacher sa nature , de faire semblant . Et depuis qu'il avait lu de la confiance dans les yeux glacé de cet ange déchu , il ne pouvait s’empercher de tout faire pour la mériter .

Il finirent par arriver devant l'immeuble . D'un geste de la main , il indiqua le bâtiment  , comme pour lui montrer que c’était la qu'il l'emmenait .


_________________


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Elga Brand
ADMIN


Age : 30
Messages : 338
Date d'inscription : 13/09/2016
Groupe/Clan : Slade addict
Métier : Péripatéticienne Impératrice du crime

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Mar 8 Nov - 12:26

Je sentais ses mains venir caresser mon crâne tandis que ses doigts s'emmêlaient à travers mes cheveux mal peignés laissés longs à l'abandon. Même si ça me tire un peu les cheveux, je ne dis rien et je le laisse faire l'écoutant attentivement tandis que je me tourne vers lui nos regards océans se rejoignant au détour d'un détroit. Je pose ma main sur sa jambe la caressant très légèrement sur le dessus d'un petit mouvement lent comme pour l'encourager à parler de ce qui lui fait. Il fallait Arracher les aiguilles qui lui perçait le cœur peu importe comment… Il mérite d'être libéré lui aussi. Lui, moi on est perdu dans le péché parce qu'on a toujours vécu le dedans, tout ce qu'il nous faut c'est arriver à retirer ses aiguilles qui nous percent de part en part l'organe cardiaque.

J'étais comme toi jusqu'à aujourd'hui … J'espère que je peux t'aider à te sentir mieux, à te faire sentir vivant…

Quand il a fini, c'est mon « tour », mais avant de viens doucement prendre sa main que je serre fort comme l'amie que je suis pour lui remonter le moral. Ce qu'il lui est arrivé ressemble beaucoup à mes propres maux. Des âmes sœurs. Voilà ce que nous sommes. Toute notre vie se ressemble et s'entremêle. Même si aujourd'hui nos camps sont différents et nous empêchent de laisser fleurir cette relation qui depuis longtemps s'est arrêtée. Je lui souris un peu regardant mes pieds avant de relever mon regard.

Quand tu m'as remonté le moral quand tu m'as rendu courageuse, après cela j'ai tout fait pour atteindre le sommet. Et j'ai réussi … Mais aujourd'hui… Tout mon monde s'est écroulé sur moi à cause du Green Arrow… J'étais au sommet ... Je n'aurais jamais cru qu'un jour je retomberais dans cet enfer... J'avais tout, le charisme, le respect, le pouvoir, même l'amour… Il m'a tout volé, tout pris et m'a laissé pour morte…

Là je commence à sangloter, les larmes me viennent et mon estomac m'arrache un petit cri de douleur. Je mets une main devant ma bouche et je ferme les yeux pour tenter d'arrêter mes larmes en vain. Je me souviens de toute l’atrocité, la sauvagerie de ce moment, et du cri qu'elle a fait quand Il l'a emmenée… Je regarde alors Darren et je pleure, je ne peux pas m'en empêcher…

Je me serais jamais cru mère un jour et pourtant… Si aujourd'hui je suis si mal c'est parce qu'il m'a pris ma progéniture…

Après avoir arraché ces mots du fond de ma gorge je coule dans ses bras pour m'y blottir toute sanglotante…

***

J'étais terrifiée à l'idée qu'il me rigole au nez et se casse en me prenant par les cheveux mais quelque part je savais que je n'étais plus en danger, sinon je serais simplement parti ailleurs loin j'aurais même sûrement enlevé mes chaussures pour courir plus vite.
Il n'y avait pas besoin, il était sincère et avant que je ne puisse dire ouf il était déjà en train de faire une croix sur son épaule. Ce geste me rassura et me fit sourire un peu tandis que de mon air peu certains je le regardais dans les yeux.

Quand il me prend la main pour me guider je me laisse faire me lavant dans un frisson froid de douleur. Mon dos me relançait horriblement et m'arrachait quelques gémissements. Après quelques minutes de marche il me fait attendre devant la pharmacie.
Cependant, il fait froid et au bout d'une minute peut-être à attendre dans le froid j'avais décidé d'entrer pour me réchauffer un peu avant de ressortir. À cet instant je me souviens du pharmacien évanoui et de son sang qui coulait en petite goutte sur le sol.

Les yeux rivés sur ses gouttes qui tombaient doucement, je ravale ma salive et le regarde. J'avais compris à cet instant qu'on appartenait bien au même monde. Dans ses mains il tenait tout ce dont j'avais besoin pour être soigné. Son intention était bonne et même s'il me faisait un peu peur je dois avoué que j'avais souri dans la pharmacie même si je ne le reconnaissais pas forcément.
Le laissant me reprendre par la main je le suis et le laisse m'emmener chez lui. L'immeuble était déjà bien mieux que le motel où je dormais alors j’étais insouciante et me laissait conduire tandis qu'on arrivait devant sa porte d'entrer.Je restais silencieuse ne voulant pas plus dégradé mon image d’émigrée.

_________________
Needle Heart
You know, humanity is just a big fantasy. Hope lead me to my loss. But today I am standing healed, I'm there, shameless, hopeless, the elastic heart incapable of feeling. - E.Brand


Dernière édition par Elga Brand le Jeu 10 Nov - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darren O'Connor
Admin Justicier


Age : 38
Messages : 764
Date d'inscription : 12/04/2016
Groupe/Clan : Heros
Métier : Justicier un peu trop zelé

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Jeu 10 Nov - 12:13

Le silence s'etait de nouveau installé entre les deux ames soeurs , les deux ames perdues qu'ils etaient . Lui venait d'exprimer sa douleur , son mal etre . Jamais il n'avait parlé de la bete qui etait en lui , jamais il n'avait eté franc sur ce qu'il etait devenu , jamais a ce point . Et pourtant il l'avait fait sans meme reflechir , il l'avait fait car a elle , il pouvait tout lui dire , il avait toujours pu . Car elle etait comme lui , leur quotidien consistait a survivre au lieu de simplement vivre , se retrouvant a devoir nager dans cet ocean de souffrances sans jamais s'arreter . Lui , elle , ils sont comme les deux facettes d'une meme piece . Elle , ne disait rien l'avait ecouté sans piper mot , caressant doucement sa cuisse , rechauffant son ame encore un peu plus .

Puis ce fut a elle de s'exprimer , de partager son vecu , sa souffrance . Leurs doigts entremêlement tandis que sa voix fragile , usée se fait entendre . Evidemment , elle ressent comme lui , elle dit esperer l'aider a se sentir vivant . il ne put s'empecher d'acquiescer d'un leger hochement de tete . Elle l'aide deja , Toutes ces emotions que seule elle peut lui apporter desormais , elle venait de reveiller son ame et il savait que c'etait la meme chose de son coté . Elle lui dit qu'elle avait atteint le sommet de sa profession qu'elle avait atteint tout ses objectifs . Ca il le savait , il avait toujours su qu'elle etait capable de tout . Elle lui raconta qu'elle avait maintenant tout perdu . Tout autour d'elle s'etait effondré a cause d'un homme: Le " Green Arrow " .  Darren Respectait l'homme et comprenait parfaitement pourquoi il avait agi ainsi , cependant il s'agissait D'elga et le justicier ne pouvait s'empecher d'en vouloir a l'archer . ce qui etait paradoxal vu ses propres methodes .

Soudain elle fondit en larme , ne pouvant en contenir plus . Entre deux respirations saccadés , elle lui raconta que l'archer lui avait pris son enfant . Darren fut surpris d'apprendre qu'elle etait devenu mere , mais ce n'etait pas le moment de se poser des questions .  Il la prit dans ses bras et la serra contre lui et tandis qu'elle se blottissait contre lui , il posa doucement sa tete sur la sienne . Encore une fois leurs mains se serraient fort , si fort . Il ne voulait plus la lacher , rester sur ce banc indéfiniment . Car tant qu'ils etaient la , il sentait en lui autre chose que ce monstre froid , cruel , terrible qui prenait le controle de son ame .

De nouveau , le silence . Ce silence reparateur  , ce silence qui permettait a leurs ames de exprimer et a leurs corps de se taire .


***


Alors qu'il venait d'eclater le crane du pharmacien sur le comptoir et qu'il avait pris ce qu'il lui fallait , Darren se retourna et vit que la jeune femme l'avait suivi a l'interieur . Il la vit poser son regard sur l'homme qui gisait ainsi , inconscient et dont le sang perlait doucement . Il la vit relever les yeux et le regarder lui .  Il vit qu'elle venait de realiser ce qu'il etait , qu'il appartenait bien a ce monde de violence et de douleurs dont ils ne sortiraient jamais . Il vit qu'elle choisit de croire en lui plutot que de ceder a ses peurs . Sans un mot il la reprit par la main et l'emmena dans dans l'appartement ou il logeait .

Une fois devant la porte , Darren l'ouvrit et Invita la jeune femme a entrer a s'installer sur le lit . D'un geste il tenta de lui faire comprendre d'enlever sa fourrure , ainsi que le blouson dont il l'avait recouvert un peu plus tot . Il prit le materiel de soin et lui montra , comme pour indiquer ce qu'il allait faire .  Doucement il vint s'assoir a coté d'elle , voulant commencer par desinfecter les plaies de la jeune femme . Et soudain il realisa qu'il ne connaissait pas son prenom . Du doigt il se designa lui meme .


- Darren .

_________________


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Elga Brand
ADMIN


Age : 30
Messages : 338
Date d'inscription : 13/09/2016
Groupe/Clan : Slade addict
Métier : Péripatéticienne Impératrice du crime

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Dim 13 Nov - 19:23

Je le sentais, il était là tout contre moi à me soutenir. Je le serrais aussi pour lui montrer que moi aussi j’étais là pour lui.
Notre vie a toujours été une ruine et aussitôt que nous reconstruisons quelques choses avec les débris de nos ruines tout retombe par terre. J’en avais marre d’être ainsi, de rester comme ça un déchet sans but… Je vais me relever je le sais mais j’ai besoin de lui, absolument… je le serre et laisse ce silence instauré s’imposer et régner un instant.
Cet instant de quelques secondes devient un instant de quelques petites minutes pour finir par devenir un moment à part entière alors que le vent vient mordre leur confort thermique et les refroidir.

Je peux dormir chez toi ce soir?

Je lui demande ça alors que j’ai posé ma tête sur son épaule pendant que je serre sa main tremblant de froid comme par le passé. Je sais qu’il va dire oui alors je me lève doucement le regardant encore assis alors que je lui tends ma main.
Doucement je le laisse me mener jusqu’à sa piaule le tenant par le bras en marchant maladroitement doucement et brame.
Je regarde le sol en marchant l’écoutant calmement s'il a quelque chose à dire. J’entends le silence c’est tout et quelque part ça fait du bien... La pluie tombe doucement jusqu’à former un rideau qui nous trempe jusqu’aux os.

Arrivé hâtivement chez lui je vois que tout son confort a disparu. Je soupire un peu en enlevant ma vieille fourrure trempée la pendant dans un coin pour qu’elle sèche un maximum. J’observe un moment sa” maison “ et je le regarde en souriant un peu. J’ai besoin d’une pause. Une pause Darren. Je tremble et j’ai froid alors je vais dans un coin me déshabiller sans honte devant lui. Je prends alors un de ces vieux t-shirts et garde ma culotte . Je me recouvre d’un plaid pour aller m'asseoir près de lui...

Une pause, à l’ancienne ?

***

J’étais là à entrer timidement dans son antre que j’allais apprendre à connaître si bien... À ses gestes je baissais les yeux regardant par terre en observant d’un oeil discret chaque recoin de son appartement. À côté de mes chambres c’était vraiment luxueux… J’aimais bien être là-bas. J’avais déjà senti mon corps se réchauffer doucement et en comprenant son geste je viens naturellement enlever ma fourrure noire et son manteau les posant sur une chaise avant de m'asseoir et d’enlever doucement le dos de ma robe en grimaçant laissant à sa vue mon dos portant les stigmates des plaisirs violent de mon patron.

Elga…

J’avais répondu naturellement et souris en entendant son prénom alors que les larmes montaient jusqu’à couler sur mes joues quand j’avais senti les désinfectant sur mes plaies.
Je m’accroche aux draps du lit en serrant des dents… Me refusant de montrer ma souffrance comme on me l’avait si bien appris. Comme on me l’avait si bien imprimé de force dans mon esprit.

_________________
Needle Heart
You know, humanity is just a big fantasy. Hope lead me to my loss. But today I am standing healed, I'm there, shameless, hopeless, the elastic heart incapable of feeling. - E.Brand
Revenir en haut Aller en bas
Darren O'Connor
Admin Justicier


Age : 38
Messages : 764
Date d'inscription : 12/04/2016
Groupe/Clan : Heros
Métier : Justicier un peu trop zelé

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Ven 18 Nov - 12:52

Ils etaient toujours la , sur ce banc qui les a deja reunis par deux fois . Toujours la a se serrer l'un contre l'autre . Usés , Blessés , Broyés par la vie , il l'etaient tout les deux . Ils se comprenaient si bien car ils appartenaient au meme monde , ce monde qui se nourrissait de leurs âmes , les laissant s'enfoncer chaque seconde un peu plus . S'il savait bien qu'il avait perdu de sa superbe , et qu'il n’était plus celui qu'elle avait connu , qui était toujours sur de s'en sortir , celui qui ne doutait jamais . Il se rendait bien compte qu'elle aussi avait perdue son aura , sa force . Il savait qu'elle avait toujours connu la misère et la douleur mais maintenant elle avait perdu cette combativité qu'il avait toujours admiré chez elle . Cependant , sa presence lui faisait du bien , et il comptait bien profiter de l'instant . Et ce meme si partager ce genre de moment avec une criminelle reconnue etait la derniere chose qu'on pouvait attendre d'un justicier , il s'en moquait bien cependant .

Finalement , la douce voix tremblante , souffrante d'Elga finit par briser le silence qui s'etait de nouveau instauré entre eux . Elle lui demanda si elle pouvait dormir chez lui . Et sans attendre la reponse , elle se leva sans lui lacher la main l'incitant a se lever a son tour . Ce qu'il fit . Elle savait parfaitement qu'il n'aurait pas refusé , et meme qu'il aurait fini par le proposer tot ou tard . Elle s'accrocha a son bras et il la guida ainsi jusqu'a ce vieux batiment ou il s'etait installé . Un lieu qui le representait bien , Abimé , vide , avec seulement le strict minimum de confort .
Alors qu'ils marchaient , la pluie se mit a tomber , d'abord doucement , puis en quelques minutes ils furent trempés jusqu'au os .

Une fois sur place Darren enleva sa veste et son shirt trempés par la pluie , puis il s'assis sur son matelas , unique endroit confortable des lieux . Il Posa son regard sur Elga qui se desabillait sans pudeur face a lui .
Et a raison . Il connaissait le corps de la beauté des glaces dans ses moindres details . Tout comme elle connaissait le sien . La voir ainsi pratiquement nue sous un de ses propres T shirt , lui procurait toutefois une sensation etrange . Cette Nostalgie si particuliere de l'amour d'antan .
Il se rendait compte que cette passion , ce feu ardent qui brulaient en eux autrefois ne brulaient plus desormais . Il ne leur restait que cet amour si fort qui les unissait , ce lien qui les avait construit , malgré la souffrance et tout le reste . Il l'aimait encore , et l'aimerais toujours , il serait toujours la pour la proteger , car elle resterait a jamais son ame soeur .

Elga finit par s'assoir a coté de lui , et lui demanda une pause , comme au bon vieux temps . A ces mots , Darren ne put s'empecher de sourire .
D'un Bras il entoura la Taille d'Elga et la serra contre lui , tandis que de l'autre il attrapa la bouteille de whisky posé a coté du matelas et en bu une lampée avant de la tendre a celle qui etait definitivement son point faible .


- Une pause alors . On en a tout les deux desesperement besoin .


***


Alors que Darren s'appliquait a desinfecter les plaies de la jeune femme , celle ci finit par lui reveler son prenom , Elga . Il pouvait la sentir trembler , se contenir sous la douleur , il vit ses doigts fin s'aggriper aux draps du lit . Lui tentait d'etre le plus doux possible , mais il se montrait parfois maladroit . La douceur n'etait pas une chose a laquelle il etait habitué . A toujours vivre dans un monde pareil , il s'ouvrait rarement , voir jamais .
D'ailleurs il ne savait toujours pas , pourquoi il s'attachait a cette femme .
Si sa detresse pouvait jouer , il savait bien que ce n'etait pas la seule chose qui l'attirait ainsi . Elle degageait quelque chose qui l'accrochait . Et ce regard qu'elle lui avait lancé , la bas sur ce banc , ce regard de glace l'avait harponné en plein coeur . Depuis ce moment il avait ce besoin irrepressible de gagner sa confiance .

Finalement Darren eu finit de soigner la jeune femme . Il se leva et alla dans la cuisine , pour finalement revenir avec deux bieres , c'est tout ce qu'il avait trouvé . Il finit par s'assoir a coté d'elle de nouveau et lui tendit l'une des bieres . D'un signe de la main il lui montra egalement la salle de bain , lui indiquant ainsi que la douche etait disponible si elle le desirait . il n'avait pas de vetements feminins pour elle mais avec quelques t-shirt dont elle pouvait se vetir si besoin .

Darren Cherchait quoi dire mais ne trouvait rien . Il voulait qu'elle se sente libre de ses mouvements , qu'elle se sente a l'aise avec lui . Dans un soupir il se laissa tomber en arriere , se retrouvant allongé sur le lit .

_________________


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Elga Brand
ADMIN


Age : 30
Messages : 338
Date d'inscription : 13/09/2016
Groupe/Clan : Slade addict
Métier : Péripatéticienne Impératrice du crime

MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    Mar 29 Nov - 23:20

Enroulée dans mon plaid je ressemblais à une enfant glacée dans son lit attendant son histoire du soir raconté par sa mère ou son père. Sinon je ressemblais simplement à la pauvre fille que j'étais, assise là à attendre qu'il arrive vers moi.
J'avais envie de lui sauter dessus, de le serrer dans mes bras et pas seulement parce que j'ai froid, parce que merde putain je l'aime ce mec. Je l'aime de tout mon putain de cœur en carton-pâte. Un instant je reste assise à ses côtés regardant un peu dans le vide me retrouvant un peu dans mes pensées calcinées.
À ces mots je souris le regard toujours un peu vide alors que je hoche la tête à ce qu'il me dit.

D'un coup dans un reniflement je relève les yeux et je le regarde me tournant un peu vers lui alors qu'il me passe la bouteille de Whisky qu'on allait finir ensemble comme de bons vieux saoulaud qu'on est.
Je la saisis d'une poigne plus assurée et un peu moins désespérée. J'étais en train d'imaginer de loin la suite de mes prochaines actions sans même m'en rendre compte, je devais le faire dans de telles circonstances je suis retournée au point de départ, la survie. Pure. Dure. Cruelle.
Je bois une première gorgée qui me brûle agréablement la gorge puis une seconde regardant Darren avec un sourire simple et sincère.

Après avoir fini de boire je pose à mes pieds la bouteille venant à califourchon sur les genoux de Darren entourant son cou de mes bras. Là je le regarde dans les yeux et je lui souris encore avant de venir l'embrasser sur le front pour finir par poser mon front contre le sien.

Tu m'as tellement manqué. Je ne veux plus qu'on perde contact comme ça.

Je garde mon front contre le sien les yeux closent mes mains venant le serrer doucement.

Promets-moi que l'on ne deviendra jamais vraiment ennemi…

Je ne sais pas s'il va répondre je ne sais pas si je veux qu'il réponde. Je ne sais pas ou je veux en venir, tout ce que je veux c'est passer un bon moment avec lui au creux de ses bras.

***

Le dos encore douloureux, je grimaçais encore un peu sentant le désinfectant couler dans le creux de mes tranchées tissulaires. J'ai mal rien que d'y repenser encore une fois tellement ça me piquait se produit… Je voulais que cela guérisse et je croyais encore cela possible à l'époque. Aujourd'hui je sais que ces marques, comme des hiéroglyphes racontent le passé. Mon passé.
En attendant son retour je me tordais les mains et quand il revint avec de la bière. J'avais un peu souri, même très franchement sourient car je voyais là, la potion du bonheur de l'oubli.
Trinquant avec lui dans un mouvement enthousiaste et joyeux j'avais répliqué santé dans ma langue natale. Un mot que tout bon adorateur d'alcool connaît.

D'une traite j'avale la totalité du liquide de la petite bouteille de verre, la posant sur le côté avant de regarder Darren dans les yeux, le voyant allongé. J'avais piqué un des t-shirts qu'il m'avait proposé, d'ailleurs, ce t-shirt, je l'ai toujours gardé même si aujourd'hui le retrouver serait compliqué ce n'était pas du tout impossible.
Le t-shirt trop grand je rigolais quand il m'indiqua la douche j'avais le dos trop douloureux et les muscles trop tendus pour aller oser me mouiller d'eau chaude ou bien froide. De plus vu la pluie que nous avions prise...ou du moins que j'avais pris avant son arrivée, j'étais douchée.

Vu la pluie qui est tombé sur la tête je suis propre non ?

Un sourire m'avait un peu échappé et à ce moment j'étais venue ma caler à côté de lui dans le lit m'allongeant sur mes flancs le regardant avec un grand sourire d'enfant.

_________________
Needle Heart
You know, humanity is just a big fantasy. Hope lead me to my loss. But today I am standing healed, I'm there, shameless, hopeless, the elastic heart incapable of feeling. - E.Brand
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -Shattered Memories-    

Revenir en haut Aller en bas
 
-Shattered Memories-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Best Memories With Memories
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]
» Souviens-toi. People change, memories don't.
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» Aquarius Memories — Licorne

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Legends of Tomorrow  :: Starling City :: Les Glades-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: