Partagez | 
 

 As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Sam 24 Sep - 17:43

As-tu un morceau de ta planète ?
John Constantine & Johnathan Clark  



Les kilomètres avalaient par le mage commencer sérieusement à lui peser. Il débarque dans une bourgade campagnarde, l'odeur du blé dans l'air, accompagné d'un suintement de foin. Une envolé de pigeons passent au-dessus du village, un tracteur traverse l'avenue principale. John marchait tranquillement dans les rues de Smallville, un bourg à quelques kilomètres de Métropolis, selon les rumeurs, cette bourgade fut l'endroit où Superman passa son enfance, élevé par la famille Kent. John voulait en apprendre d'avantage sur le surhomme, depuis peu, plusieurs personnages ressemblant au héros faisaient leur apparition à National City, Métropolis, Starling. Tous ces êtres doués d'une force brute sont redoutables et peuvent voler. Surtout les gens racontent, qu'ils n'ont qu'un point faible, une sorte de caillou vert fluorescent, un truc provenant d'une ancienne planète depuis disparu de la galaxie. Normalement la planète natale du Superman, John très curieux fit tout le trajet d'Atlanta à Smallville pour mettre la main sur un morceau de Kryptonite, pour l'étudier et comprendre son fonctionnement.

Une voiture de police stoppait à un feu rouge, John en profitant pour traverser la rue, en face se trouvait un bar, plutôt une auberge pour les touristes. Le mage salua les flics au passage d'un signe de main, son accoutrement suspect allait sans doute lui attirer des ennuis. Le voyageur arriva enfin devant la porte du bâtiment, poussa le montant, une clochette annonça son entrée. L'air à l'intérieur était lourd, un comptoir sur la gauche, deux hommes sur des tabourets sifflotant une bière du coin. Une grosse bonne femme derrière le comptoir, les cheveux gras, un furoncle au coin du nez, les mains grassouillettes salua le nouveau venu. John s'installa à une table proche de la vitre donnant vers l'extérieur.
Quand, une jeune femme longue, élancée, les cheveux bruns descendant en cascade sur ses épaules. Le visage presque juvénile, les yeux verts et un nez malin vint prendre commande. John pensa être dans un rêve, comment une créature de ce type peut survivre dans un bourg pareil ? Il commanda un double scotch et s'alluma une clope, les yeux toujours fixé sur le dehors en pensant aux choses salles qu'il pourrait faire à cette serveuse.

La donzelle revient et dépose lentement le verre sur la table, un sourire amusé vers John et elle repart faire son train train quotidien. Quand trois bonshommes entrent dans le bar. Trois gorilles, les épaules larges, blousons en cuir, bottes cloutés, crâne rasé, sans doute des motards. Ils s'installèrent à une table au fond de la pièce, John suit les mecs du regard, il comprend rapidement que le calme est terminé. Quelques minutes passent, quand les hommes commencent à hurler dans la pièce, chahute la serveuse et se moque de la patronne. L'un d'eux claque le fessier de la serveuse alors qu'elle dépose la commande sur la table. John se retient de contre-attaquer, quand un des hommes, le plus grand vient à sa hauteur et s'assoit en face du mage. Il tourne une chaise et s'installe les bras sur le dossier, d'une voie gutturale, le teint violacé, il s'exclame.

- T'es nouveau dans le coin toi ? Il crache sur la table et regarde ses comparses au fond de la salle.

John sirote son verre, gorgée par gorgée, ses yeux plongés dans ceux de son interlocuteur. Il sent la tension monter et grimper en intensité. Il sert le poing sous la table, le mage se décide enfin à répondre le plus calmement possible.

- Seulement de passage, je dois rencontrer quelqu'un.

Le motard rigole, son crâne absorbe la lumière du soleil extérieur. Il dévoile une poignée de dents salement entretenue, John compte au moins cinq dents manquantes sur le devant. Il inspecte le faciès du mec et le trouve hideux, même les tableaux de Picasso sont plus agréables à regarder. Pourtant, Constantine n'est pas un adepte de l'art et il n'y connait strictement rien. Le motard rétorque.

- Ok ! Ok ! Je te sens tendu l'ami. T'inquiète pas, nous ne sommes pas des vilains garçons. Nous aimons seulement accueillir les nouveaux convenablement.

- Bien entendu, comment accueillez-vous les gens de passages en général ?

- De mémoire le dernier à terminé dans un bac à grain. Il a manqué de respect à mon ami et j'ai fait le salle boulot.

Un abruti, une question et voilà qui balance ses intentions, malheureusement, John n'est pas le dernier con à rien comprendre. Il a déjà tellement vécu en ce monde, connait les gens qui l'habitent. Il reste calme, pendant ce temps, les collègues de son interlocuteur approchent pour participer à la discussion. La serveuse regarde la scène dans un coin de mur et la patronne fait mine de laver des verres. Les clients au comptoir tournent le dos.

- Voilà mes potes! Si tu veut ont peu te faire visiter la ville.

John fini son verre, le poing toujours fermement serré sous la table. Maintenant les trois hommes sont assis à ses côtés, John décide de mettre les choses aux claires pour détendre l'atmosphère.

- Ecoutez les mecs, j'ai vraiment pas envie que quelqu'un vienne m'emmerder et gâcher ma journée. Ne jouez pas avec moi, vous risquez de regretter les prochaines minutes.

L’édenté se lève brusquement, les mains sur la table et répond la voie haute.

- Doucement le nouveau, nous sommes là pour t'aider. Par contre, si tu nous manquent de respect nous devrons réagir. Le dernier con à vouloir jouer avec nous à fin là-bas. Il montre un silo à grain au centre de la ville.

John se lève lui aussi, les yeux frétillants, la main ouverte. Il se concentre, son visage ne montre rien, quand une boule de flamme apparaît dans le creux de sa main. Un sourire faux se dessine sur son visage. Il interroge les motards.

- Vous ne comprenez pas ! Quelqu'un veut jouer alors ? Nous verrons qui finira dans votre silo.



Revenir en haut Aller en bas
Johnathan Clark
I am Superboy


Age : 16
Messages : 556
Date d'inscription : 19/09/2016
Groupe/Clan : Héros
Métier : Fermier / Futur Journaliste

MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Lun 26 Sep - 12:53

Le travail à la ferme avait été assez dure aujourd’hui ! On avait une clôture qui avait cédé dans le champs, et pour ne pas perdre nos bêtes, il fallait faire vite pour réparer. J’aurai pu faire ça très rapidement, cependant un shérif était venu discuter avec Martha Kent. Elle était la seule à connaître ma véritable identité, elle m’avait offert un travail. Elle avait l’impression de retrouver son fils de l’époque du lycée, et moi j’avais l’impression de retrouver une mère. On savait tout les deux que je n’allais sûrement pas rester longtemps, mais on vivait avec cette réalité. De ce fait, j’hésitais pas vraiment à utiliser mes pouvoirs, je valait au moins cinq employés, et je faisais gagner du temps et de l’argent à madame Kent. Un lien s'était même installé entre nous, elle m’a même dit de l’appeler maman, car autre monde ou pas, elle reste ma mère. Je n’avais pas pu m’empêcher de sourire quand elle me dit ça. Une fois la clôture réparait, je me dirigeais vers la maison. J’entendis dans la voiture du shérif une transmission audio, en me concentrant, j’ai pu entendre qu’un individu louche était rentré dans le bar de Smallville. Curieux de savoir qui c’était, je décide de prendre de l’avance en utilisant ma vitesse.

Néanmoins, arrivait devant le bar, j’ai vite réalisé qu’une bande de loubard m’avait devancé, le genre de personne qui fait régner leur loi. Cela n’avait que trop durée, cette petite ville mérite d’être tranquille. Je mis ma capuche sur la tête, et entra en toute discrétion, le monde semblait avoir arrêté de respirer dans la pièce, attendant de voir ce qu’il allait se penser. Personne ne m’avait vu, j’étais qu’une ombre dans la pièce, attendant le meilleur moment pour agir. Les loubards avaient entouré l’étranger, voulant montrer leur supériorité, rien que des singes qui se croient gorille. Je commençais à perdre patience, mais je ne voyais pas vraiment d’ouverture. Ils se mirent à parler du silo à grain, très fin. Cela me rappelle quand j’avais été attaché dans le champs avec de la kryptonite autour du cou. J’avais failli mourir ce jour là, tout ça parce qu’ils se croient intelligent. Ils ne valaient pas mieux. L’étranger ne semblait pas impressionné par ce genre de personne, juste peut être énervé. Il voulait rencontrer quelqu’un apparement, pas avoir d’ennui. Le groupe de loubard prit ça pour une insulte, et se préparait déjà à le passer à tabac. Cependant, l’homme avait plein de ressource, et me permit de faire la diversion dont j’avais besoin. Il fit apparaître des flammes dans ses mains, un tour de magie assez simple je présume, j’en profita de ce moment pour faire exploser une ampoule. Plongeant le bar dans le noir à cause d’un court circuit. Je profite de la lumière des flammes pour cibler les voyous et les neutraliser. Le temps que la patronne a mis pour remettre le courant, les trois hommes sont assommé chacun sur un tabouret. Je m’approche de l’étranger et lui tends la main, j’ai enlevé ma capuche, personne ne se doute que c’est moi qui ait fait ça, tout le monde croit que c’est l’inconnu, et ils sont tous bluffés ou effrayés.


- Je me présente Johnathan Clark, le shérif m’a fait part qu’un étranger était arrivé dans cette ville. J’ai cru comprendre que vous cherchiez quelqu’un, et Smallville et une petite ville, je peux vous aider s’il vous voulait.

Ce n’était pas que de la simple gentillesse, c’était aussi de la curiosité, cet homme était étrange, mais je sentais qu’il n’était pas méchant. Puis, cela aurait été de la légitime défense si il avait neutralisé les hommes. De plus, il n’était pas venu dans cette ville par hasard, et au fond, j’avais peur de connaître la raison. Le bar était passé à autre choses, oubliant les trois gorilles qui avait été neutralisé avec facilité, ils allaient pas les plaindre. La patronne avait déjà la police au téléphone pour que quelqu’un vienne se débarrasser de ces “crétins” qui trainent dans son bar. Je souris à l’étranger.

- Ah moins que vous voulez mettre ses abrutis dans un silo à grain, je ne vous jugerez pas !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Mar 27 Sep - 15:28

As-tu un morceau de ta planète ?
John Constantine & Johnathan Clark  



Les loubards semblaient terrifiés devant la magie présente cher le nouveau, John ne prêta pas attention à l'homme avec la capuche qui entra sans se faire remarquer. Il continuait de menacer les mecs qui l'emmerdent, les flammes crépitent au bout de ses doigts, le sourire toujours accroché sur le visage, les yeux pétillants. Le mage aime ce genre de situation, le mal être chez ses ennemis et le plaisir que cela lui procure.

- Je tiens seulement à vous dire, que je ne plaisante pas. C'est bien de la magie que vous voyez ici et je peut faire pire. Bien entendu, je ne tiens pas à remédier à un sort plus puissants, la pauvre dame a certainement mis toutes ses économies dans ce bar. Annonça John en jetant un regard à la patronne derrière le comptoir.

Le magicien allait passer à l'action, quand les lumières furent coupés, il resta bêtement debout, les flammes baissèrent pour disparaître. Soudain, des bruits se firent entendre et le choc de corps s'écroulant contre les chaises. Puis la luminosité revint, un jeune homme, retira sa capuche et se présenta. Un Clark, un personnage fort intéressant et certainement très puissant, autour de la table, les trois loubards dormaient paisiblement, le crâne rouge. Avec son tour de passe passe, les clients penseraient sans doute que John est responsable, mais rien de tout cela. Johnathan était le maître d'oeuvre de ce foutoir, heureusement sans casse.

- Laissons ces abrutis roupiller en paix, il ne feront plus de mal aujourd'hui et n'irons certainement pas emmerder un passant. Réponds John quand le jeune homme lui demande s'il veut jeter les voyous dans le grain.

John vide son verre et se dirige vers le comptoir, il sort une liasse de billet du fond de son manteau, dépose deux billets de vingt dollars sur le comptoir et glisse un mot à la patronne.

- Désolé du dérangement madame ! Appelez la police pour évacuer ces trou-du-cul. Merci pour votre hospitalité.

L'exorciste retourna vers la table et demanda au jeune Clark de le suivre à l'extérieur. Heureusement, il n'aura pas à chercher trop longtemps, la personne qu'il recherche et venu jusqu'à lui, John est ravi. A l'extérieur, le soleil est déjà haut dans le ciel, presque à son zénith, l'odeur du blé fraîchement coupé se dissipe dans l'air. Le foin et la merde de vache prend déjà le dessus. Deux fillettes chantonnent en sautant sur le trottoir d'en face. John ajuste le col de son long manteau , ce machin horrible qu'il n'arrive pas à jeter.

Les deux hommes avancent dans l'artère principale, des voitures passent et une file dense commence à faire son apparition au feu rouge. Le mage s'arrête soudainement et décide enfin à demander.

- Johnathan, je suis à Smallville dans un but bien précis ! Je connais Clark Kent et normalement vous aussi. Kara est une amie.

Normalement ces noms doivent tiquer aux oreilles du jeune homme comme une puce qu'on dérange en plein sommeil.

- Par ailleurs, Clark m'envoie, j'ai besoin de trouver un morceau de Kryptonite.

John s'arrête et s'installe sur un bain à proximité en face d'un magasin de confiserie. Il se brosse les cheveux avec la paume de la main et croise ses jambes l'une sur l'autre. Le mage prend rarement des pincettes et surtout ne traîne jamais autour du pot. La Kryptonite était un matériau étrange et le magicien devait comprendre son fonctionnement rapidement.

Revenir en haut Aller en bas
Johnathan Clark
I am Superboy


Age : 16
Messages : 556
Date d'inscription : 19/09/2016
Groupe/Clan : Héros
Métier : Fermier / Futur Journaliste

MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Mer 28 Sep - 11:26

Je n’aimais pas user de mes pouvoirs comme ça, mais je n’avais pas vraiment eu le choix. Ces loubards allaient l’agresser, quoi qu’il fasse. Je n’avais pas eu d’autre choix que d’intervenir pour limiter la casse. Certains diraient que c’était la destiné de nous rencontrer. Après tout, je sentais qu’il y avait quelque chose de spéciale en lui, bien que je ne saurais pas vraiment quoi ! Il fallait que je récolte des informations sur lui. Il semblait vraiment atypique. Surtout qu’il avait dit qu’il utilisait la magie, c’était assez étrange, surtout qu’il avait l’air d’un alcoolique. Enfin, on m’a toujours appris à ne pas me fier aux apparences, il était sûr de lui, cela pouvait se lire dans ses yeux. Au moins, je ne l’avais pas vraiment laissé faire, je ne savais pas l’étendu de sa magie, et des risques, voir des dégâts qui pouvait en résulter. Après avoir agi, je me suis rapproché de lui, j’avais réussi à cacher mes pouvoirs et imposer aux autres du respect envers l’étranger. Au moins, ils ne risquent plus de chercher à lui nuire.

J’étais heureux qu’il ne comptait pas se venger, et les mettre dans le silo à grain, cela prouve que ce n’est pas une mauvaise personne. Comme il le dit, ils ne risquent pas d’embêter qui que ce soit dans l’état dans laquelle je les avais laissé. Au moins, pour aujourd’hui ! L’étranger finit par vider son verre et payer ses consommations en s’excusant pour le dérangement, et me fit signe de le suivre. Il avait l’air de savoir où il voulait aller, ou peut être avait il déjà trouvé la personne qu’il cherchait. Il finit par reprendre la conversation, il me dit qu’il connaissait Clark et Kara, il est donc au courant pour les kryptoniens, donc pour moi. Je souris, si il connaissait Kara, et qu’il n’avait pas les os en miettes, c’est que ce n’était pas une mauvaise personne.


- En faite, je n’ai jamais rencontré Clark Kent, mais je connais très bien Kara. C’est pas parce que je suis à Smallville que je l’ai rencontré. En tout cas, si Kara vous fait confiance, je vais vous faire confiance aussi.

Ensuite, il me dit que c’était Superman en personne qui l’envoyait afin de trouver un morceau de kryptonite. Bon, je sais très bien que Martha en avait un fragment, mais c’était un fragment qui avait sa place en ces lieux, une sorte d’assurance anti kryptoniens. On ne pouvait pas se permettre de le déplacer pour l’instant. Cependant, je savais où l’on pouvait en trouver.

- Je pourrais vous aider à trouver ce que vous cherchez, mais je ne connais même pas votre nom. Dans tout les cas, il va falloir marcher, ce n’est pas à smallville même, et on peut pas vraiment y accéder en voiture. J’espère qu’un magicien comme vous avez pas peur de la marche !

J’en profite pour envoyer un sms à Martha Kent, elle saurait si les informations qu’il me donne sont vraies. En attendant, je me dirigeais vers notre future destination. Si Martha m’infirme les informations donnaient, je me chargerai de le questionner. Pour l’instant, je marche tranquillement, me chargeant d’énergie solaire, je ne veux pas me presser, on a tout notre temps.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Sam 1 Oct - 1:03

As-tu un morceau de ta planète ?
John Constantine & Johnathan Clark  



Smallville était une charmante bourgade du Kansas et John comprend rapidement pourquoi son pote Superman aime cette région. Son envie de venir le plus possible en ces lieux, la chaleur, l'odeur du blé fraichement coupé, mélangé à celle du pain et de la farine, anime le coeur d'un homme sachant apprécier les bonnes choses. Le mage toujours assis sur le banc, continuer de regarder ce paysage merveilleux, appréciant le jeu des couleurs, les habitants et la mélancolie pouvant perturber les flux environnementales. Il avait même l'impression d'oublier le jeune homme à ses côtés.

D'ailleurs revenons au moment des questions. Aux dires du boy, il ne connaissait pas Clark et pour ce dernier assure qu'un jeune homme, Kryptonien habite dans la ferme de sa jeunesse. Est-il possible qu'il mente ? Impossible, puisqu'il fait confiance au magicien, vu que Supergirl lui fait confiance, décidément les gens du Kansas sont naïfs.

- Evite de faire confiance à n'importe qui mon pote. Surtout à quelqu'un qui souhaite découvrir le fonctionnement d'une pierre capable de détruire des personnes dans ton genre. Je parle bien entendu des Kryptoniens. Répond John suite aux dernières paroles du jeune homme.

Mais en terminons la phrase, le mage, l'exorciste se rend compte qu'il ne sait même pas présenté. Pourtant, il connait les bonnes manières et déteste les personnes mal polis. Johnathan lui fait d'ailleurs la remarque et John esquisse un gros sourire narquois.

- Exactement, avec ces cons tout à l'heure, j'ai oublié. Appelle moi John. Simplement John !

Puis, le Superboy affirme qu'il connaît quelqu'un pouvant l'aider sur la Kryptonite. Apparemment il faut sortir de la ville, pourtant Clark avoue qu'un morceau de pierre vert se trouve chez lui, au fond de la ferme. Cependant, en se levant pour suivre le jeune homme, il voit le brun envoyé un SMS. Un tic à l’œil, le magicien range ses paluches au fond de son blaser, retire une clope et l'allume.

- J'ai voyagé longtemps mon gars et souvent à pince. Ne crains rien pour moi. Dit-il tout en tirant sur la cigarette tout en restant en retrait. Tu es un brave gamin et normalement bon aux dires de Kara. Pourtant j'ai une hésitation à te suivre. Pourquoi caches-tu ton téléphone pour envoyer un message. Clark m'a déjà parlé de Martha !

John insiste sur le nom de Martha, il ne veut pas perdre de temps, il comprend aussi qu'un jeune homme comme Johnathan reste méfiant sur un inconnu. Il dit connaître les autres membres de son peuple et pourtant, John avoue lui-même qu'il ne pourrait pas faire confiance. Le mage tire une longue bouffée sur la clope et décide de ne plus bouger avant d'avoir une réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Johnathan Clark
I am Superboy


Age : 16
Messages : 556
Date d'inscription : 19/09/2016
Groupe/Clan : Héros
Métier : Fermier / Futur Journaliste

MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Lun 3 Oct - 15:07

J’avais aidé un étranger dans un bar, surement mon côté bon garçon. Cependant, la coïncidence faisait que l’homme que cette personne cherchait, c’était moi. Je ne m’y attendais pas au départ, mais si Clark avait parlé de la kryptonite à cet homme, c’était pour une bonne raison. De plus, il avait l’air trop étrange pour que je lui fasse réellement confiance. Même si c’était le cas de Kara et de Clark, moi je ne le connaissais pas. Surtout qu’il avait l’air assez solitaire et atypique, surement du genre à faire chier le monde. Je pouvais le voir, rien qu’à son regard. Surement un anglais, cela faisait aucun doute, ça se voyait qu’à sa façon de parler. Il avait aussi ce petit air suffisant que les anglais ont. J’avais décidé de le mener vers de la kryptonite qui n’avait pas été récupéré. J’étais sûr au moins de laisser Martha tranquille, elle avait déjà assez de problème comme ça. En plus, c’est pas parce que Superman lui fait confiance que je dois faire la même chose. Je suis aussi naïf que lui, mais j’ai besoin de preuve. L’étranger me dit de faire attention à ne pas donner ma confiance à n’importe qui, surtout ceux qui cherche le moyen de te tuer. Un sourire se dessina sur mes lèvres.

- Je ne vous fait pas encore entièrement confiance, c’est quelques chose qui se gagne. Je vais vous menez à ce que vous voulez, mais vous pouvez l’avoir, que si vous avez gagné ma confiance. Je n’ai rien à gagner lors de cette transaction, alors, à vous de me convaincre.

L’homme finit par se présenter, il avait oublié les bonnes manières avec ce qui c’était passé dans le bar. Cela peut se comprendre, cette journée était déjà riche en émotion. Surtout que ce n’était pas tout les jours qu’on a la chance de botter le cul à des loubards. Il s’appelait donc John, je n’avais pas entendu parler de lui. En même temps, je ne connais pas toute les connaissances de Kara. C’était quand même suspect qu’il ne me donne pas son nom de famille, mais bon, j’allais faire sans.

- Ravi de faire votre connaissance John !

On avait commencé à avancer, mais après le sms que j’avais envoyé à Martha, il s'était arrêté. Il semblait avoir besoin de réponse à ses questions. Il ne voulait pas me faire confiance, ce qui pouvait se comprendre.

- Je ne vais pas vous mener à Martha, tout simplement. C’est pas parce que Clark vous a parlé d’elle que je vais y aller avec vous. Ce fragment de kryptonite est bien là où il est. Je sais où trouver de la kryptonite pas loin. J'accepte de vous mener qu’à cet endroit, c’est à prendre ou à laisser !

Je le dis avec détermination, il avait le choix. Je ne voulais pas mettre Martha en péril.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Jeu 6 Oct - 23:52

As-tu un morceau de ta planète ?
John Constantine & Johnathan Clark  



Le mage souhaitait jouer franc jeu et il comprenait parfaitement le mal-être, voir l'inquiétude de son homologue à son égard. Constantine n'y prêta pas vraiment d'attention particulière, toutes ses années à parcourir le monde, à chasser les démons, survivent au pire, combattre des criminels gonflés à la drogue. Côtoyer des héros depuis l'apparition soudaine d'un archer vert à Starling City. Celle d'un homme volant à Métropolis capable de détruire une ville entière avec une vision laser, John arrivait parfois à se sentir inutile et il comprenait Johnathan sur la méfiance du jeune homme.

Après tout, voir débarquer dans une ville du Kansas un mec blond, vêtu comme un clochard, cigarette en poche et lors de son entrée dans un bar déclenche une rixe. Que penser d'un personnage de ce genre ? John écouta attentivement le Kryptonien souhaitant éviter la ferme des Kent et prouva par la parole qu'il allait mener le magicien à un morceau de Krypton. John le remercie d'un large signe de main avant de finir la clope en tirant longuement dessus et de faire sortir la fumée par les narines. Ses yeux perçants balayaient le paysage alentours, la ville commençait à diminuer avec la distance et Constantine apprécia le silence environnent. Il gardait malgré tout un attrait certain pour son compagnon de la journée, il n'arrivait toujours pas à dire, si le gosse ferait un homme bien. Les Kryptoniens ne tournent pas tous du bon côté comme Clark et Kara.

Un léger vent vint balayer la route et lever des brides de poussières autour des voyageurs. Constantine se perdait dans ses pensées, sur les paroles de Clark, sur le morceau de terre. Quand, il demanda pour briser le silence non pour dire qu'il était fatigué.

- La route est encore longue ? Demanda le magicien d'une voix chantante presque comme pour rigoler.

Enfin pour recueillir un maximum d'informations, avant de commencer son étude de la Kryptonite, Constantine posa quelques questions.

- Normalement la Kryptonite est considéré comme dangereuse pour votre peuple. J'ose croire que tu ne pourras pas me suivre lors de mon boulot ? Au passage, j'aimerais savoir un truc. Comment est-tu arrivé sur notre belle terre ? Belle je déconne, amusante, bordélique devrais-je dire.

Ouais, en ce moment le monde ne tourne pas rond, les méta-humains, extra-terrestre, toutes sortes de créatures débarquent sur terre et foute la merde partout. John voulait passer le temps avant de trouver ce foutu morceau de Kryptonite.

Revenir en haut Aller en bas
Johnathan Clark
I am Superboy


Age : 16
Messages : 556
Date d'inscription : 19/09/2016
Groupe/Clan : Héros
Métier : Fermier / Futur Journaliste

MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Lun 10 Oct - 17:48

Je ne savais pas vraiment quoi penser de John, il était si différent des autres personnes que j’avais pu rencontrer auparavant. Je me demandais si il existait dans mon monde, est ce que quelqu’un comme lui avait la connaissance même du multiverse. Finalement, j’en doutais, il semblait ne rien savoir sur moi, d’où je venais. Es ce que Clark et Kara lui faisait autant confiance qu’il le disait. J’avais besoin de savoir, la vérité. Je pouvais utiliser mon ouïe bien sûr, ou alors le détester en direct. C’est pour ça que je le menais à la grotte. Je savais que la rumeur disait que les gens méchants deviennent fou en rentrant dedans. Alors, j’allais pouvoir savoir si c’était le cas de cet étranger. On marchait depuis un certains temps déjà, et il me demanda si la route était encore longue. D’un air de vouloir faire la conversation. Je lui fis un petit sourire.

- Non, on en a encore pour deux minutes. Ne vous en faites pas ! Vous allez pouvoir avoir votre caillou !

L’odeur de sa cigarette me gêné, mais je n’osais pas lui dire. J’espérais tout simplement qu’il ne ressorte pas une cigarette pour se détendre. On est assez proche de la grotte pour qu’il est besoin d’en prendre une deuxième. De plus, je ne pense pas que c’est un aussi gros fumeur que ça. Il reprit la parole, c’est là que j’ai pu savoir qu’il en savait beaucoup plus qu’il semblait le faire croire. Il sait que je ne viens pas de ce monde. Je peux le sentir rien qu’aux battements de son coeur. Mon secret est pourtant assez gardé, je ne l’ai pas crié sur tous les toit. A moins qu’il parle du fait que je sois un kryptonien. Je ne devais pas vendre la mèche. Il en sait plus que je ne pensais, mais ce n’était pas pour autant que je devais lui faire confiance. Bien au contraire, je devais me méfier. Je lui répondis quand même.

- En effet, je pourrais pas vous accompagner chercher la kryptonite, je vais juste vous y mener, avec des outils. Après, vous allez en faire ce que vous voulez, ce n’est pas mon problème. Je vais vous finir une boite de plomb, pour l’enfermer à l’intérieur. Après, je vous laisserai faire votre travail. Ma tâche s’arrête là ! J’ai un autre travail que celui de guide touristique. Je ne sais pas vraiment comment je suis arrivé sur cette terre. Mes parents m’ont trouvé dans une sorte de capsule de secours. J’ai dû être envoyé ici. Je n’étais qu’un bébé. Si vous voulez en savoir plus, demandez à Kara. C’est la seule qui as des souvenirs de notre planète.

On arrivait enfin dans la grotte. On était pas seul, je pouvais l’entendre. D’autre personne cherchais de la kryptonite, et j’étais sur que ce n'était pas pour la même usage que John. Heureusement, seul moi sait où elle se trouve exactement. Cependant, leur explosifs risque de faire s’effondre l’endroit. Ils sont inconscients. Cependant, je ne peux pas utiliser mes pouvoirs, je me sentais déjà faiblir en rentrant dans la grotte. Je jette un regard à John.

- Je perds de la puissance ici. J’espère que vous allez trouvez une solution pour battre ces hommes armés. Je vous emmène à la kryptonite, dès qu’on s’est débarrassé d’eux !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Lun 17 Oct - 0:17

As-tu un morceau de ta planète ?
John Constantine & Johnathan Clark  



John farfouilla dans ses souvenirs pour se rappeler d'une discussion avec Clark ou Kara. La jeune femme de National City avait déjà parlé des Kryptoniens, l'explosion de la planète, la zone fantôme et les failles qui laissèrent entrer les criminels de l'ancienne terre dans notre monde. Vaguement, le souvenir de Johnathan revint, un jeune garçon descendu sur terre, oui, Kara avait mentionné le garçon, mais ne savait pas exactement d'où il pouvait venir très exactement.

Plusieurs minutes passèrent, après des questions et des soit disant réponse du garçon, les deux hommes arrivèrent enfin devant une grotte. Malheureusement, un groupe d'inconnu se trouvait déjà à l'intérieur, le bruit qu'ils faisaient vint directement aux oreilles du mage. Mais, Clark se sentait mal, les effets de la kryptonite faisaient déjà son effet sur le système unique des habitants de Krypton. John attrapa le garçon par le bras et le pausa sur une pierre toute proche. John lui glissa un mot.

- Je reviens rapidement ! Je m'occupe de ces intrus.

le magicien abandonna Johnathan et se dirigea vers l'entrée de la grotte. Il sombra dans un dédale de pierre humide, l'air à l'intérieur est frais. Le bruit des inconnus se répercute sur la pierre, l'odeur du souffre remplit les narines de Constantine. Il fait apparaître une boule de feu violette et continue de s'engouffrer dans la grotte. Rapidement, un groupe d'étranger, huit hommes disposent des explosifs sur la paroi de la grotte. John se planque et commence une incantation.

L'homme utilise des mots venant de l'arménien, une fumée brune fait son apparition, des ombres épaisses se dessinent à l'intérieur. Soudainement, des hurlements se font entendre, les hommes s'écroulent au sol avec fracas. John réussi son coup du premier coup, la fumée permet de plonger les hommes en sommeil, les ombres sont simplement des illusions.

- Bande de crétin.

Les corps au sol, John se retrouve au centre au centre de la pièce. Les veines verdâtres se compilent dans la paroi, le voilà enfin en compagnie de la kryptonite. Un morceau de cette taille, peut détruire ou faire tomber un Kryptonien voir le tuer. John commence son travail d'inspection.

Revenir en haut Aller en bas
Johnathan Clark
I am Superboy


Age : 16
Messages : 556
Date d'inscription : 19/09/2016
Groupe/Clan : Héros
Métier : Fermier / Futur Journaliste

MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Mar 18 Oct - 13:24

On était arrivé à destination, pourtant, contrairement à d’habitude je me sentais plus faible, plus vite. La kryptonite devait avoir été découvert par les hommes à l’intérieur. La quantité qui devait s’y trouver était bien plus forte que je ne le pensais. Cela était dangereux pour tous les kryptoniens qui habitent cette planète, il fallait faire quelque chose. Néanmoins, j’étais impuissant, une simple pierre, issue de ma planète me rendait plus vulnérable qu’un terrien. Cependant, on était encore éloigné du rayonnement, et je pouvais bouger. Enfin, avec difficulté et John finit par m’éloigner et me poser sur une pierre. Il me dit qu’il allait vite revenir, et qu’il s’occupe des intrus. Je le remercia du regard. Une fois qu’il fut éloigné, mon portable vibra, c’était Martha qui répondait à mon message. L’étranger s'appelait donc John Constantine, et c’était un ami de Clark, elle me dit que je pouvais lui faire confiance. J’étais rassuré, il faisait pas ça pour lui. Cependant, cet endroit a été découvert par des gens peu fréquentable, et il allait falloir s’en occuper de manière drastique.

Je commence à m’éloigner de la zone, je ne veux pas abandonner le magicien, cependant, je ne peux rien faire pour l’aider ici. Une fois assez loin, je me sers de ma vitesse pour me rendre à la ferme. Je fouille dans les affaires de mon père, et je trouve une pioche. Cela allait être utile pour extraire un morceau de kryptonite. Je reviens ensuite sur place, pour explorer les alentours. Je n’approche pas de la zone infesté, je ne veux pas devenir faible à nouveau. Je trouve enfin leur camion, avec un plan des galeries, à mon étonnement, leur matériel a été fourni par la Lex Corp. J’ai du manqué un épisode, je ne me suis pas encore renseigner sur la filiale. Cependant, je doutais que ce soit une coïncidence. Le véhicule contenait de la dynamite en masse, et ça m’arrangeait, on allait pouvoir faire sauter l’endroit pour le rendre inaccessible. Enfin, ce sera le rôle de Constantine, moi je dois rester à l’intérieur.

Soudain, la radio à l’intérieur du véhicule se mit à grésiller. C’était une seconde équipe qui se rendait sur place. Ce n’était pas bon pour nous. Vu les renseignements contenu dans ce véhicule, je doute que ce soit à but purement scientifique qu’ils souhaitent acquérir la roche. Je remplis un sac avec la dynamite, et je me rendis à l'entrée de la grotte. Je vis tout de suite que les hommes à l’intérieur était inconscient. J'interpelle l’étranger.


- Constantine, il y a des renforts qui arrive, à l’entrée il y a une pioche, une boite de plombs, de la dynamite, et un plan des grottes. Je t’ai entouré les points stratégique à faire exploser. Il ne faut pas que cette pierre tombe entre leur main, ce n’est pas à but pacifique qu’ils veulent s’en servir. Je te laisse extraire ce dont tu as besoin, sortir les hommes de là et faire exploser les souterrains. Oui, je t’en demande beaucoup, mais avec toute cette kryptonite, je ne peux pas faire grand chose !

Je retourne au camion, et trouve une cagoule, parfait, je la met pour cacher mon visage. J’entends plusieurs véhicule se dirigeait ici, ils sont là plus tôt que prévu. Je crois même entendre des hélicoptères, ça ne vas pas être chose aisé. Je prends deux radios qui sont dans le camion, et j’en pose une avec le sac, ça me permettrait de rester en communication avec Constantine. Il me reste plus qu’à prendre les devant et accueillir les mercenaires comme il se doit.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Lun 24 Oct - 0:26

As-tu un morceau de ta planète ?
John Constantine & Johnathan Clark  



Seul au centre de la grotte, le magicien explorateur scrutait chaque élément de la pierre avec intensité. Ses yeux balayaient les veines et la paroi rapidement, à remarquer la moindre bavure, le moindre défaut capable de perturber la pierre verte et de fausser le jugement de Constantine. John continue son inspection, pendant ce temps les corps des voyous jonchent encore le sol, certains sont pris de spasmes et de raclement buccale, le cauchemar auquel leurs esprits participent ne doit surement pas être de tout repos.

John caresse les murs, utilisant un sort de contact, il lui permet de trouver une pierre propre sans défaut, sans rainures infectés par la poudre, par le contact d'une âme perfide. Puis, une vibration l'arrête dans son inspection, elle vient d'un morceau de pierre tout proche. Il balaye les murs rapidement et John voit un éclat lumineux plus fort que le reste. Il approche et décroche un morceau de Kryptonite d'environ 20 centimètres. Le mage sort une boîte de ses poches et entrepose la pierre à l'intérieur, quand son acolyte du moment fait son apparition. Le garçon était faible à cause de l'environnement, pourtant il met l'exorciste au courant des dernières informations.

Le Kryptonien quitte la grotte, John sur ses talons. Deux minutes après, le mage entre dans le camion récupère la carte et la dynamite. Il retourne le plus vite possible dans la grotte, fait son boulot en déposant la dynamite pour détruire complètement la zone. Non sans cœur, John sort les hommes de LexCorp. Quand, il voit les véhicules en approchent. John entre dans le fourgon et demande à Johnathan de le suivre.

- Monte ! Ça va péter.

Le jeune homme dans le camion, John appuie sur l'accélérateur et s'engage sur la nationale vers Smallville. Quand, l'explosion de la grotte retentit, un épais nuage de poussière s'élève dans le désert. Rapidement, les autres véhicules se lancent à la poursuite de John et Johnathan.

Revenir en haut Aller en bas
Johnathan Clark
I am Superboy


Age : 16
Messages : 556
Date d'inscription : 19/09/2016
Groupe/Clan : Héros
Métier : Fermier / Futur Journaliste

MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Jeu 27 Oct - 13:22

La situation empire de plus en plus, l’endroit va finir par devenir une zone de guerre. Ils savent pour la kryptonite, et ils savent que c’est notre faiblesse. Cela voulait dire que c’était très dangereux pour nous. Il fallait que j’en informe Superman au plus vite, il saura surement quoi faire. Cependant, c’était Smallville qui était en danger tant que ces militaires sont ici, il fallait que je m’en occupe. Ils sont nombreux, plusieurs véhicule, cependant, je doute qu’ils soient équipés pour lutter contre moi. Je dois avoir un plan pour les neutraliser. Je commence à crever un pneu de voiture avec ma vision laser, ce qui fait d'avoir un accident au véhicule. Les autres ne s’arrêtent pas, ils foncent, sauf qu’ils ont sortis les armes, et vont pas tarder à tirer. John arrive au bon moment avec le véhicule, et me dit de monter et que ça va sauter. Je vois qu’il a sorti les hommes de main, c’est une bonne nouvelle, il n’y aura pas de victime.


Je monte à l’arrière du véhicule, et je regarde les grottes exploser, bloquant la kryptonite pour le moment. Cependant, les autres véhicules nous ont pris en chasse, ils veulent notre peau, ils commencent à tirer. On sera jamais à Smallville vivant à cet allure. Je regarde John, je dois lui faire confiance pour nous tirer de là cependant, il a ce qu’il veut. Je soupire, il est temps pour moi d’utiliser mes pouvoirs. Sinon Smallville deviendra une zone de guerre. Constantine est concentré sur la route, ça peut se comprendre, mais je pense que nous allons nous quitter la. Un au revoir surement, je suis sur que je vais le revoir.



- On arrivera pas à les semer John, ils sont trop nombreux et ils ont de grosses armes. Je vais m’en occuper, je te gagnerai du temps pour que tu quitte la ville. Je te laisse prévenir Clark pour Lex Corp, il saura prendre une décision. Moi, je vais surement devoir quitter Smallville, ça devient trop dangereux avec cette kryptonite. On se reverra un de ses jours.


Je saute, et je cours vers le premier véhicule, et je le heurte de pleins fouet, faisant voler ses occupants. Les autres voitures se mettent à me tourner autour, et me tire des balles. Je ne vois rien avec toute cette poussières qui se dégagent. Mes yeux tirent des lasers, j’espère ne tuer personne. La fumée causée par la poussière est bientôt remplacé par les flammes. J’entends des cris de douleurs, qu’ai je fait ? Je vois un éclat vert brillé dans la fumée, un homme s’avance avec un couteau en kryptonite, je me sens faible. Cet homme, est différent des autres, comme si il savait que j’allais intervenir, il a un sourire sur ses lèvres. Il est trop proche pour que je puisse utiliser mes pouvoirs. J’ai beau être plus fort qu’avant, je suis plus vulnérable envers la kryptonite. Je ramasse une barre de fer, et j’essaye de le tenir éloigner de moi. Je vais sûrement mourir ici, au moins j’ai sauvé John, et j’ai permis que ces hommes n’obtiennent pas une arme trop puissante anti kryptonien. Je vais donc mourir dans un monde qui n’est pas le miens …

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Jeu 3 Nov - 0:22

As-tu un morceau de ta planète ?
John Constantine & Johnathan Clark  



En venant à Smallville, Constantine s'attendait à une journée tranquille. Marché dans un patelin de bouseux, regarder les tracteurs et les camions circulaient dans la rue principale. Boire un coup au café du coin et puis se beurrer le mou dans un motel pitoyable, la routine d'un voyage de ce type en gros.
Fort heureusement ou par malchance, aucunes de ces choses surfaites en général ne fit son apparition. La boisson, une table dans un bar, la castagne contre trois débiles. Un garçon surhomme, une découverte, la grotte, la Kryptonite et surtout cette fusillade, un véritable merdier au fond d'une godasse.

John conduisait le camion à vive allure, les yeux fixaient sur la route, les doigts ferme sur le cercle. Son coéquipier essayait de mettre en déroute les poursuivants et pourtant, rien à faire, la poursuite continuait inlassablement et la bourgade du kansas était déjà en vue.

Quand, le garçon se proposa pour une mission suicide, non pas de ce style. Il est équipé pour résister aux balles. Il se jette dans la mêlée en sautant du camion, laissant le mage seul. Constantine devait retrouver Superman et le tenir au courant. Alors que le véhicule arrivait en approche de la ville, John regarda dans le rétroviseur.

- Fait chier !

Il embraya, braqua un grand coup, utilisa le frein à main et le camion fit demi-tour. John revint sur les lieux de l'affrontement. Le camion s'arrêta, le mage quitta le siège du chauffeur et commença une formule magique. Rapidement, un épais nuage de fumée sombre se leva, l'atmosphère se fit plus lourde. Le nuage cerna les ennemis, laissant Johnathan seul en plein centre. Une fois le nuage bien épais, John utilisa des boules de feu pour mettre à terre les hommes de LexCorp.

Après quelques minutes, le travail terminé, les hommes avaient fini de crier. Un autre camion approcha, sans hésitation, le mage le fit valdinguer d'un geste de main. Normalement, la fête est terminé. John appela le garçon.

- Désolé, je ne pouvais pas te laisser faire ça tout seul. Bon, je te dépose quelque part. J'ai pas encore terminé ce pour quoi je suis à Smallville.

Constantine remonta dans le camion prêt à faire route vers Smallville.


Revenir en haut Aller en bas
Johnathan Clark
I am Superboy


Age : 16
Messages : 556
Date d'inscription : 19/09/2016
Groupe/Clan : Héros
Métier : Fermier / Futur Journaliste

MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   Mar 15 Nov - 20:17

Je me demandais si j’allais avoir ne serait-ce qu’une semaine normale dans ce monde. Mais non, il faudrait toujours que je me mette dans des situations compliqués. Je devrais peut être arrêté, de jouer les héros. J’attire toujours des ennuis. Après tout, je peux être beaucoup de chose d’autre. Un sportif de haut niveau, utiliser mes pouvoirs pour pouvoir gagner tous mes matchs. Gagner des millions de dollars, et aider ma mère à me sauver. Où alors, un grand scientifique, j’ai toujours était très intelligent, comme si je pouvais emmagasiner un grand nombre d’information. En dépit de tout ça, je voulais une vie simple, être journaliste, pouvoir participer à la vie de ce monde, en ne disant que la vérité. Pouvoir aider les personnes, cela me semblait si difficile, je n’étais même pas capable de m’aider moi même.


Cependant, ce n’était pas réellement le moment de penser à l’avenir. Je voyais cette lame de kryptonite verte se rapprocher de moi. Malgré ma barre en métal, je ne pourrais pas le tenir à distance très longtemps. Soudain, le ciel s’est assombri. Comme si les nuages d’un noir sombre était au courant de la scène et était en train de regarder la fin du surhomme. Soudain, une boule de feu atteint l’homme devant moi. Je comprends que John a fait demi tour. Je ne le pensais pas aussi puissant. Heureusement qu’il est de mon côté, je crois que même moi, je ne serais pas assez efficace contre sa magie. Surtout que c’est ma faiblesse. Une autre boule de feu atteint le dernier véhicule en vie. On est plus que tout les deux assez intact pour tenir debout. Je concentre mes rayons sur la lame de kryptonite. Avec la chaleur causée par les rayons, l’arme fini par imploser. Je me tourne alors vers le mage qui se rapproche de moi. Il venait de me sauver la vie. Il s’excusa de ne pas m’avoir laisser faire le travail tout seul. Je lui souris.



- Ne t’excuse pas, tu viens de me sauver la vie, j’ai cru que j’allais mourir contre cet homme. Il avait une lame de kryptonite. Aucun doute, il était venu pour me tuer. Ou alors tuer superman, peu de monde sont au courant de mon existence.


Je monde avec l’homme dans le camion, tout en réfléchissant à sa proposition, où es ce que j’aimerai qu’il me dépose. Je pourrais aller n’importe où à Smallville en courant. Cependant, je préférais prendre mon temps. C’était bien trop fatiguant d’être un super héros. Il fallait peut être que je pense un peu à mon avenir, à aller de l’avant. Si je suis condamné à être dans ce monde, autant le considérer comme le mien.


- Tu peux me déposer où ça t’arrange, je ne suis pas pressé.


(Hs : Je te laisse clôturer le rp, et désolé pour le temps que j’ai mis)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]   

Revenir en haut Aller en bas
 
As-tu un morceau de ta planète ? [Johnathan Clark]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bio peut nourir la planète
» Mes bandes entières ou en morceau...
» Nouvelle planète, nouvelle excursion
» Sommes nous trop nombreux pour notre planète ?
» Morceau choisi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of Tomorrow  :: Autres Lieux :: Autres Villes :: Métropolis-
Sauter vers: