Partagez | 
 

 Time Rip

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paradoxe
ANIMATEUR
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 05/02/2016

MessageSujet: Time Rip   Mar 31 Mai - 0:18


- Monsieur le directeur, les données présente ne sont pas réjouissantes. Nos satellites affirment ce que nous pensions jusqu'à maintenant. Le trou dimensionnelle dans le laboratoire n'est pas le seul et National City n'est pas la seule ville visé. Selon les coordonnées relevaient, toutes les grandes villes sont touchés par l'incident dut à la relique. Les bases d'informations affirment aussi, que des hommes et femmes apparaissent partout en sortant de ces tubes.

Myriam donnait l'essentiel des informations reçu dernièrement. Lors n'arrivait plus à réfléchir en cette instant délicat, le monde vivait un instant bizarre, des trous dimensionnels devinrent visible un peu partout sur terre. Déversant au passage des êtres humains. Il passa en revue la caméra qui donnait directeur sur le laboratoire principal. Le trou par où tout commença était encore ouvert, désormais cinq hommes se tenaient dans la pièce. Le vent moins présent, la pièce était fermée. Les voyageurs du temps ne pouvaient pas en sortir, sans prendre le risque de détruire le laboratoire.

La jeune scientifique continuer de s'informer sur les données provenant des satellites. Le directeur cherchait un moyen pour contrôler cette vague, considérant son acte comme un aveux de faiblesse. Après tout, Stagg et ses compagnons du Secret Affair lui mirent la pression pour en venir à ce nouveau point du temps. Lord devint donc incapable de trouver une solution se jetant sur John pour résoudre ce problème.

******

Un homme étrange passa par le  portail pour arriver dans une pièce, une sorte de grand laboratoire cerné par des vitres transparente. Il y avait déjà quatre personnes ici présente. Le nouveau venu se trouvait dans une épaisse armure brillante, des pieds à la tête, une lueur verte éclairait son poitrail. Ses yeux clignotaient d'un rouge profond, semblable à la couleur des flammes. Le nouvel arrivant pris aussitôt les choses en mains afin de sortir du labo.

Métallo vérifia chaque centimètre de la pièce, un nain vêtu d'un costard violet, d'un haut de forme n'arrêtait jamais de sourire et rire, il gloussait plutôt. Une vraie dinde, incapable de stopper ses ricanements dérangeant. Les trois autres étaient identiques, des molosses, épais, brutal, le crâne chauve, aux yeux de perçants. Métallo regardait ce groupe étrange et presque incapable de bosser ensemble, quand son scan rétinien trouva une solution. Une brèche de ce mur de vitres. Rapidement, la main se changea en canon sonique, une fréquence à peine audible quitta l'engin et fissura la vitre. Les molosses se fracassèrent contre la paroi et arrivèrent enfin dans le corridor de Lord Industries.

******

Les brèches s'élargissaient partout en ville, donnant l'accès aux dimensions parallèles de jeter ses hommes sur notre monde. Madeline, reporter au CC Jitters se trouvait en ville, planquait derrière une poubelle en voyant l'invasion des dimensions sous ses yeux. National CIty avait déjà trop vécu, l'épisode du train ravagea un quartier entier de la ville. Cette fois, tout provenait d'un immeuble, une entreprise nommé Lord. Un immense cratère noir cernait le sommet de la tour du PDG. Une grosse partie de l'invasion se passait ici-même, dans le quartier des affaires.

Madeline restait derrière la poubelle pour photographier l'invasion. Désireuse de prendre le meilleur cliché afin de faire la une des journaux. Lorsqu'un homme fit son apparition juste devant elle. Il sortait de l'ombre, la reporter surprise quitta la cachette. Malheureusement, l'inconnue l'attrapa par le bras et la souleva. Il portait un costume prêt du corps, un U majuscule au centre de la poitrine. Son aspect, les traits de son visage étaient reconnaissable, mais Madeline n'arriva pas à mettre un non sur l'homme. Quand les yeux de l'inconnu se teintèrent d'un rouge éclatant.

Spoiler:
 


Dernière édition par Paradoxe le Mar 25 Oct - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Time Rip   Mer 1 Juin - 0:11

L’exorciste n'aimait pas beaucoup ce genre de situation, celle ou un supérieur lui demande d'activer un objet et qu'ensuite le bordel est dut à cause des abrutis dans le genre de Lord. Le directeur lui jura de couper les vives du mage, s'il ne met pas en marche l'artefact Maya et pourtant après consultation et être entré en contact avec la pierre. John décida de mettre au courant son employeur et ce connard en costume prend tout de même la décision de mettre en route la pierre. Malgré les réticences de Constantine sur ce point, le directeur préfère foutre le bordel, plongé le monde au bord du gouffre. Au final pour avoir quel résultat ? Celui d'un monde sombrant dans la folie, avec des trous béant dans le ciel. Déversant des hommes et des femmes venant d'ailleurs dans notre dimension.

John se trouvait dans le bureau du directeur Lord, le sombre crétin faisait les cent pas dans la pièce. Myriam annonça les dégâts causaient par l'activation de la pierre. Le mage daigna enfin regarder en-dehors, le ciel était étrange, plein de trou noir, dégueulant de monstres en tout genre, de personnages en costumes et une grosse partie de civil se demandant où ils se trouvent en cet instant. La scientifique fini enfin de mettre son patron au courant, les minutes s'écoulaient trop lentement et pourtant, le PDG ne prenait aucunes décisions.

Constantine, Myriam et Maxwell se mirent à visionner les caméras du laboratoire principal. Un homme tout de métal se tenait debout, menant une petite troupe de guerrier tous semblables. John cherchait un moyen pour retourner dans le laboratoire pour refermer la pierre. Quand, la vitre du labo explosa et libéra les voyageurs. La colère grimpa en John, se sang se mit à bouillir, ses tempes tremblaient comme un torrent avant le déluge. Il serrait ses poings à creuser sa peau avec ses ongles. Une envie de foutre une branlée à son employeur lui brûler les entrailles.

Une main sur le menton et l'autre dans le dos, le magicien gardait toujours le regard sur les écrans. Malheureusement, il ne connaissait pas les nouveaux venus sortant du passage. John attrapa Myriam par le bras et lui donna une information.

- Ecoutez-moi ! Je dois retourner au plus vite dans le laboratoire, pour refermer la pierre. Pour mettre réussir à stopper cette situation.

La scientifique très surprise ne comprenait pas, ses yeux faisaient des allés et venus dans leurs orbites.

- Vous n'êtes pas sérieux John ? Regardez ses hommes, ils viennent de détruire le laboratoire. Comment être sur qu'ils ne sont toujours dans nos locaux ?

- Les caméras ! Je suppose que votre boss a disposé des caméras dans tout l'étage. Vous devriez réussir à me communiquer leurs déplacements.

La jeune femme retira la blouse blanche et dévoila un chemisier rouge et une jupe noire. Elle assura son aide envers John pour la suite. Myriam surveillera les caméras et prendra soin de signaler chaque mouvements suspects.

- Surtout, Lord ne doit pas être au courant ! Et j'ai besoin de quelque chose pour rester en contact. Dit John.

Myriam récupéra une mini-radio auprès du bureau et ajusta le canal de communication. Elle tourna ensuite les talons pour permettre à John de quitter le bureau du PDG. Pour cela, elle décida de reprendre contact avec Maxwell. John silencieux se glissa le long d'une porte au fond de la salle et se retira en secret. La porte le mena dans un corridor très différent, les murs métallique le cernait, il n'avait rien à voir avec l'autre. Une chance sans doute, puisque les voyageurs ne tomberont pas sur Constantine.
Revenir en haut Aller en bas
Darren O'Connor
Admin Justicier
avatar

Age : 38
Messages : 322
Date d'inscription : 12/04/2016
Groupe/Clan : Heros
Métier : Justicier un peu trop zelé

MessageSujet: Re: Time Rip   Mer 1 Juin - 23:44

National City . Darren y etait de passage pour obtenir des renseignements . Un des responsables d'une compagnie de fret , lui devait un service , apres que Darren ai sauvé sa fille et donnait donc des informations sur les cargaisons louches au justicier . Apparement , une caisse tres etranges et extremements gardées avait eté livré a Lord Technologies , une des compagnie majeure de la ville . l'informateur avait entendu un des soldats la transportant dire que cet objet etait extremement dangereux .

Il avait donc decidé de partir pour national city enqueter quelque peu .
Cela faisait du bien de changer un peu d'air , meme si il etait sur que chaque ville pouvait se montrer violente et dangereuse .

Cela faisait un moment que le Ghost etait installé sur un banc devant l'entrée du Building Lord Industries . Il observait Chacune des entrees et sorti , la premiere etape d'un reperage . Car evidemment il ne pouvait pas entrer dans le batiment sur un coup de tete . Il fallait preparer le Terrain .

Soudain Darren fut interrompu dans ses pensées par de nombreux cris qui venait de la rue . il leva la tete et se tourna pour observer une Sorte de vortex en plein milieu de la . Plusieurs vehicules se rentrerent dedans tandis que Darren Qui voyait des types sortir du Vortex fonca sa voiture attraper un flingue et un fusil a pompe .

Au coin de la rue Darren Apercu un type sortir d'une ruelle et attraper une femme qui prenait des photos . Sans hesiter il se dirigea vers l'homme et lui tira deux balles en pleines tete . Le justicier fut surpris de voir que l'homme posa lentement la femme au sol avant de tourner la tete vers lui . Le type n'avait pas bronché et sortait doucement de l'ombre , laissant darren l'observait . Il avait un costume de super heros avec un U sur le torse . Quand vis son visage , il ne put s'empecher de jurer .


Bordel , Il n'y a donc personne qui craint les balles dans cette ville ?!

Le type marcha doucement en direction de Darren qui sans hesiter pris son fusil a pompe et lui tira dessus , trois tirs et l'homme avancait toujours sans broncher . Soudain il accelera d'un coup et attrapa le Ghost par la nuque avant le jeter négligemment .  

Darren vola sur plusieurs metres pour atterrir sur le pare brise d'une voiture . Il serra les dents et souffla quelques secondes avant de se redresser doucement .

_________________
Alzufen signature


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Time Rip   Jeu 29 Sep - 17:48

La nuit était calme, trop calme. J’avais passé une journée merdique, mon boss m’a engueulé car j’ai rien foutu de la journée. Mais qu’est-ce que j’y pouvais moi ? Les criminelles ne faisaient rien et c’était tant mieux. Maheureusement les ennuies commençaient à arriver vite. Et c’est cette nuit que tout se déchainait. En l’espace d’un instant je senti la douleur qui me hante chaque jour qu’elle apparaisse. Mais cette fois ci la douleur était telle que je ne pouvais que me laisser aller. Des monstres étaient entrain d ‘arriver et il fallait un monstre pour arrêter d’autres monstres.

*********

Je sentais le sang d’innocent dans des âmes qui étaient impure et souillés par leurs méfaits. Des créatures avec des pouvoirs ou sans pouvoirs, cela m’importait peu. J’allais enfin me déchaîner et punir ces créatures. Et surtout j’avais faim… Je pris la voiture et je sortais en trombe du garage et fonçait à toute allure en direction de la source de cette étrange pouvoir qui faisait apparaître des failles bizarres. Les âmes souillées allaient être collecté par moi. Qu’elle soit de ce monde ou d’un autre je les mangerais. Je voyais au loin un groupe qui était non loin d’un homme avec un U sur la poitrine qui avait envoyé un autre humain voler. Je fonçais et explosais un van qui se trouvais sur place pour faire remarquer ma présence.


Je sortais de la voiture, les deux étaient des âmes souillées, mais le gros gaillard semblait être le plus souillé. Avançant lentement vers lui je le montrais du doigt en disant :

- Coupable. Tu vas recevoir la punition que tu mérites.


Je sortis ma chaîne, j’étais prêt au combat quand cet homme arriva à pleine vitesse devant moi et me frappa à la mâchoire. Je volais alors contre le mur et j’étais légèrement encastrer dedans. Ma flamme resta allumée et je sortais du mur. Ma mâchoire était détaché de mon crâne sur un côté et je le remis en place. Je sortis alors mon fusil à pompe démoniaque et je tirais une balle enflammé dessus. L’homme recula sous l’effet de la force du tir et de la magie que je portais en moi. Je voyais au loin certains des ses sbires des soldats apparaître un à un. Je m’en fichais et je me concentrais sur le gros gars. La bataille allait commencer :

- Tu vas mourir ici.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Time Rip   Lun 3 Oct - 21:39


Time Rip
Barry Allen, John et Dean


Les congés que j'avais pris dernièrement n'étaient pas suffisants, je me sentais toujours fatigué. J'avais du mal à réfléchir, du mal à me concentrer et je somnolais toujours au milieu de la journée lorsque je restais cloué sur ma chaise dans mon labo. Cela doit être dû au manque de sommeil, je passais mes nuits blanches à comprendre ce qui s'étais réellement passé le soir du meurtre de ma chère mère. Joe m'avait forcé à prendre des congés et après vaine tentative il avait réussi à me faire céder.

Malgré mon retour des deux semaines de congés,  je me sens toujours aussi épuisé qu'avant. Alors, ne voyant aucune enquête en cours, j'en profitais de retourner le tableau qui se trouve dans mon labo au CCPD. J'avais caché derrière ce tableau, toutes les informations que j'avais réussies à recueillir sur la mort de mère. Jusqu'à présent aucun signe aucune piste aucun éclair de génie me venait. J'avais toujours un blocage lorsque je me mettais à réfléchir et cela est dû à mon manque de sommeil.  J'avais beau me passer les mains dans les cheveux encore et encore, mais rien ne me venais . Alors, j'avais dû abandonner pour allumer la télé qui se trouvait à côté de moi et là, un flash infos annonçant l'apparition de plusieurs vortex à National city. Décidément cette ville ne connaissait que le drame, cette fois-ci je fonçais vers cette ville tout en passant par Star labs pour prendre mon costume histoire de voir ce qui se tramait. Je n'avais pas été présent lorsqu'un train avait ravagé tout un quartier de la ville, mais cette fois là je serais là pour empêcher d'autre massacre.

Lorsque j'arrivais en quelque minute dans la ville de national city, je fus stupéfait parce que je pouvais apercevoir. Je voyais des personnes étranges à l'accoutrement étrange sortir des vortex. On pouvait voir des cris par-ci par là des personnes apeurés fuyant dans la direction opposée aux vortex. Puis soudain j'entends des coups de fusil  non loin de moi, je ne perdis pas une seule fraction de seconde pour me retrouver face à un homme avec un U sur la poitrine,  un autre qui semblait étrange je ne pense pas, que je pouvais qualifier de cela d'homme. On pouvait voir son crane en feu, pour moi il faisait partie des personnes qui venaient de l'autre côté du vortex. Même s'il s'opposait l'un contre l'autre pour moi cela ne changeait rien, je fonçais pour me placer à côté d'un visage familier.

-Rien de casser ?
Bien que je n'appréciais guère ses méthodes, j'aidais toute de même l'homme qu'on surnommait the ghost à se relever. Je suppose que ces deux-là, doivent  provenir de l'autre côté du vortex, mais qu'est ce qui a bien pu se passer par ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Darren O'Connor
Admin Justicier
avatar

Age : 38
Messages : 322
Date d'inscription : 12/04/2016
Groupe/Clan : Heros
Métier : Justicier un peu trop zelé

MessageSujet: Re: Time Rip   Lun 3 Oct - 23:37

Darren serra les dents , et se laisser glisser le long du capot , pour finalement tomber sur le sol .Autant tout ces meta humains , ces etres ameliorés , pouvaient etre une bonne chose . Et les supers vilains lui donnait du defi , il aimait ca. Darren devait tout de meme admettre que se retrouver face a un superman d'une autre dimension n'etait pas de son ressort .

Alors qu'il faisait craquer ses os , Une sorte de Squelette a la tete enflammé fit une entrée fracassante et alla affronter l'homme au U sur le torse .
Cela arrangeait bien Darren , qui allait se charger des autres envahisseurs venu du vortex . Tous n'etaient pas surpuissants comme celui ci .

Soudain ce fut le Flash qui apparu , et qui tendis la main a Darren , toujours au sol . Ce dernier attrapa la main gantée du bolide ecarlate et se releva . Le speedster demanda l'etat de darren et ce qu'il se passait entre le crane de feu et l'homme au U .

- J'ai connu pire . Le mec qui crame , il vient pas du vortex . Il a debarqué alors que le colosse m'a envoyer voler .

C'est un vrai bordel ici , les civils se font decimer . Il faut s'organiser . Je vais en mettre hors jeu le plus possible et tenter de sortir le plus de civils .


Le ghost recupera son arme tandis que flash l'observait . Il Savait que le speedster etait un de ces heros idealiste , plein d'espoir . Et Accepter les methodes peu orthodoxes de Darren n'etait pas chose aisée pour lui et ca l'ancien mercenaire le savait tres bien . D'ailleurs le Flash ne s'en cachait pas . Aussi le Ghost se tourna vers le heros de Central City .

- Je Sais ce que tu pense de moi . Et t'es un peu trop boy scout pour moi . Mais La maintenant , on a besoin de tout les types capables d'aider ces gens et de combattre cette invasion . Rien d'autre ne compte .


_________________
Alzufen signature


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Paradoxe
ANIMATEUR
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 05/02/2016

MessageSujet: Re: Time Rip   Mar 4 Oct - 0:24

[HRP: j'interviens dans le sujet, attention de bien respecter l'ordre établi dans le premier sujet.]

La consultante de Lors se tenait au-dessus d'un ordinateur, elle venait de laisser son patron en train de chouiner sur son bureau. Avec les distorsions à National City et la chute soudaine des courts de la bourse, Maxwell Lord voyait son entreprise plongé proche de la faillite. Myriam était fixé sur l'ordinateur de contrôle, jouant avec les caméras des différents corridors à l'extérieur. Celui où les voyageurs du temps se trouvaient et celui de John Constantine seul, dans le noir total.

Le temps à l’extérieur devenait oppressant et la l'invasion plus grande. Les envahisseurs étaient de plus en plus nombreux et les héros sur place n'arrivaient pas à reprendre le dessus. Les informations locales ne donnaient vraiment pas un sous sur les justiciers de notre terre. La scientifique attrapa la radio et glissa un mot à John.

- Les intrusions sont de plus en plus nombreuses monsieur. Vous devez agir rapidement.

Un léger grognement se fit entendre à l'autre bout de la réception, le magicien ne devait pas être très heureux de devoir rectifier l'erreur de son employeur. Myriam arrivait à le comprendre et malgré ses sentiments envers son boss, elle doute de prolonger cette dernière.

***********

Ultraman relâcha la jeune femme qu'il tenait fermement au bout de ses doigts. Un choc le perturba, il lourda la pauvre fille qui prit la fuite aussitôt. Les yeux du criminels reprirent leur couleur initial, quand il tourne la tête pour voir un homme armé. Rapidement, la super-vitesse en action, il balourde le pauvre mec qui valdingue sur le capot d'une voiture. Alors qu'il souhaite en finir le plus vite possible, un autre personnage avec le crâne en flamme essaye de stopper l'envahisseur. Ultraman l'envoie valser lui aussi, pendant ce temps des alliées passent par le portail et envahissent la rue.

Alors qu'il compte prendre un autre chemin, une balle en feu le percute, le choc le perturbe et le faire reculer. Surpris, le colosse esquisse un large sourire sur son faciès plein de vilenie.

- Je vais enfin pourvoir m'amuser !

Il retire le résidu de son costume, le symbole sur son poitrail brille avec la lune. Les portails deviennent plus gros, laissant passer des énormes bêtes d'écailles et un homme en flamme. Ultraman inspecte l'homme au crâne, quand un bolide fait son apparition. Il applaudit

- Vous avez aussi des bolides dans cette dimension. Bien bien.

Le criminel prend un peu de hauteur, en survolant la rue, il claque des doigts et un bolide orange arrive. Un étrange casque sur le crâne ressemblant à un poivron, des grosses lunettes recouvrent son visage. Ultraman le remercie de sa venu.


- Quick regarde un peu ! Un bolide, tu peut t'amuser. Ironise le criminel.

Le faux Kryptonien pose une nouvelle fois pied au sol et fait un signe de main aux deux justiciers de venir l'affronter.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Time Rip   Ven 7 Oct - 0:09

Time Rip



Les minutes s'égrainent, défile trop rapidement pour pouvoir agir dans la précipitation et compromettre le sort de la ville. Sa sent réellement la merde, oui la merde, les trous qui fourmillent un peu partout au monde, sont comme des centaines d'abeilles venant éclater leur tronche contre le pare-brise d'une bagnole lancée à vive allure. John est responsable de la débâcle actuelle, enfin seulement la main par qui tout débute. Le véritable responsable de ce foutoir se planque dans son bureau, il chiale comme un gamin ayant chier dans son froc après une engueulade de la maîtresse d'école. John remercie le bon dieu, s'il existe pour avoir mis Myriam à ce moment-là sur son chemin.

Alors, qu'il traverse un couloir ressemblant plus à un bunker qu'un espace considéré comme un chemin pour rejoindre un endroit plus grand et plus accueillant. Le magicien pense aux hommes provenant de la faille, les mecs épais comme des bœufs capables de détruire une vitre soit disant indestructible. Ils se demande même comment faire pour réussir à battre un de ces types en cas d'affrontement. John espère éviter le face à face et pouvoir mettre un terme à cette folie. D'ailleurs, il ignore comment éteindre l'artefact, la mise en route n'est pas de son fait, un truc, il ne serait pas dire quoi vie à l'intérieur et à mis en route l'engin.

Il avance lentement et le bruit se fait moins présent, quand son micro s'allume et la petite voix mielleuse de Myriam se fait entendre. Les intrusions sont plus nombreuses, Constantine doit accélérer le pas. Mais, la voix de la scientifique continue de raisonner dans son crâne, il rêve de faire des choses salaces avec elle, la faire monter haut dans le désir. Il débranche son micro pour lui répondre.

- Je fais au plus vite madame. Mais vos plans des locaux n'est pas lisible.

En fait Constantine traîne surtout la patte pour trouver un moyen rapide d'éteindre l'artefact du laboratoire. Il salive presque de devoir retourner à l'intérieur de l'engin pour combattre l'inconnu. Quand, il reprend.

- Dîtes ! Une fois cette merde terminée, vous accepteriez de venir prendre un verre avec moi ?

John arrive presque à voir le sourire de Myriam de l'autre côté, mais la jeune femme lui demande de penser à autre chose et d'accélérer le mouvement. Les intrusions à National City sont l'épicentre et la ville commence à subir de sérieux dommage collatéral. Constantine tourne à droite et se trouve finalement à un carrefour.

- Euh... Gauche où Droite ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Time Rip   Ven 7 Oct - 11:50

La bataille faisait rage à droite à gauche. Je m’étais préparé à combattre cet homme qui se tenait là avec son U. Mais pendant qu’il volait je sentis une âme corrompu jusqu’à la moelle. Je pu voir un jeune garçon déguisé avec une robe. Ni une ni deux je lançais ma chaîne dans sa direction et je l’attrapais pour le faire venir près de moi. Je l’attrapais et il se débattait en me lançant une boule de feu. Je lui crachais du feu sur la tête et je le relançais au loin. Petit à petit son corps allait brûler sans jamais s’éteindre et finalement il explosera au bout de cinq minutes. La souffrance sera éternelle pour lui en enfer. Je me retournais donc vers le mec avec le U. Il avait fait appelle à un Speedster aussi. Je m’en fichais. Celui que je voulais été la sorte de kryptonien, une âme tellement souillé. Le héro Flash était à mes côtés. Je pris la parole de ma voix effrayante et démoniaque :

- Le costaud est à moi… N’intervient pas si tu ne veux pas mourir Flash…

Puis je fonçais en direction du gros gaillard. Cette âme était souillée à un point que l’on ne pouvait imaginer. Je sifflais un coup pour que ma voiture fonce directement sur le costaud pendant que je m’occupais de le distraire. J’enflammais une de mes chaînes et je fis un arc de cercle au dessus de moi, comme un lasso, et je tentais d’enrouler l’homme qui se situait devant moi. Mais bien entendu il stoppa ma chaîne avec sa main, c’était pourquoi je m’occupais de déclencher à ce moment précis les flammes de cette dernière qui brûle les êtres souillées. Et je me mis à courir vers lui en tirant une fois avec mon fusil à pompe. Il esquiva mon attaque mais j’en profitais pour le garder serrer. Et c’est à ce moment que ma voiture le percuta de plein fouet. Je me dépêchais de courir vers lui pour continuer le combat au corps à corps. Pour qu'il puisse accepter cela je commençais à dire d'une voix d'outre tombe:

- Pour quelqu'un de costaud tu sembles n'être qu'un simple pantin. Tu encaisses mais tu ne cognes pas... Un vrai gâchis.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Time Rip   Ven 7 Oct - 11:56

Je venais d’apprendre que plusieurs portails c’était ouvert et que des gens semblaient sortir de partout. Je commençais à réfléchir mais ce n’était que des portails vers d’autres mondes et non un portail spatio-temporel. Ce n’était que transdimmensionel. J’étais à Star labs quand la menace avait surgit. Je travaillais sur des calculs pour augmenter la vitesse de Flash par des exercices. Caitleen et Cisco n’était pas là pour le moment. D’un coup je vis que Barry prit son costume à pleine vitesse et qu’il se dirigea vers National City. Je pris la parole pour qu’il puisse m’écouter dans la radio dans son masque :

- Barry écoute moi attentivement, j’ai vu aussi la menace des failles à National City, mais ce n’est pas que là-bas. Il y en a partout. Surtout fait très attention. Le gros œuvre se situe à un pâté de maison de toi.

Une fois sur place, grâce à la caméra embarquée de Barry dans son costume je pouvais voir exactement comme lui. C’était Cisco qui l’avait posé et je devais admettre que c’était brillant. Il me fallut peu de temps pour comprendre que la personne avec un U était un kryptonien aussi. En revanche l’homme au crâne en feu je ne le connaissais point. Il me faudra enquêter sur cet homme. Barry alla aider un homme qui lui expliqua la situation. Finalement le kryptonien fit débarquer un autre Speedster. C’était mauvais Barry n’avait jamais affronté quelqu’un comme lui. Je lui parlais à l’oreillette :

- Ecoute moi bien Barry. Cet homme semble être dangereux. Il est peut-être plus rapide que toi, alors il va falloir jouer sur la ruse. D’abord éloigne-toi du gros tas de muscles, sinon il va t’écraser comme une crêpe. Pour ce qui est de l’autre Speedster essaie de le forcer à te poursuivre, et ensuite stoppe-le. Tu m’as entendu Barry ? Ne te laisse pas avoir par sa vitesse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Time Rip   Sam 8 Oct - 23:44


Time Rip
Barry Allen, John et Dean


La rue était dans un état chaotique, il y avait des cris qui provenaient de chaque côté. C'était une véritable invasion et il fallait calmer tout cela. J'aidais le Ghost à se relever ,après avoir essuyer une petite raclé au passage. Je lui demandais l'état e la situation, il évanouissait mes doutes concernant le type à la tête enflammé. Cet homme squelette ne venait pas d'une autre dimension, mais difficile de savoir s'il était de notre côté. Bien que je n'appréciais pas les méthodes du justicier qui se tenait devant moi, il avait raison sur une chose, il fallait rapidement secourir les civils et les mettre à l'abri.

Les portails avaient pris de l'ampleur en matière de taille et de nombre, c'était une vraie catastrophe difficile pour moi de savoir ce qui se passait visiblement même mon partenaire n'était pas au courant de la situation. Je levais mes yeux vers le ciel pour apercevoir des énormes bêtes d'écaille qui commençait à peupler le ciel, c'était horrible. L'homme avec le U sur la poitrine semblait ne rien sentir sur les balles de feu que l'envoyais l'homme crane, au contraire il en riait. Ces pieds décollèrent du sol, il était un peu suspendu dans les airs. Une information cruciale à noter, notre ennemi pouvait voler, on aurait bien eu besoin de Supergirl à un moment pareil où est-elle passée. Le criminel volant claqua des mains, ce qui me surprend un peu.

-Que fait-il ? Dis-je à moi-même.

Aussitôt qu'il fit ce geste, je pus apercevoir une traîné orange foncé vers nous et s'arrêta net juste à côté du type avec la lettre U sur la poitrine. Cela ne pouvait qu'être un speedsters tout comme moi.

-Je pense qu'il y'a un autre bolide qui viens de s'inviter. Dis- je, au Docteur Wells tout  en tenant mon doigt sur mon oreillette droit.

Puis une voix  ténébreuse, me donnant des sueurs froides s'échappaient de la bouche de l'homme, si s'en ai qu'il possède une bouche. Difficile pour moi de vous décrire ce que je ressentais à ce moment précis lorsqu'il s'était adressé à moi, il y avait de quoi à avoir des frisons.

-Euuh pas de soucis je te laisse.

J'avais pu trouver la force de lui répondre et je commençais à me dire qu'il était de notre côté. Bien sûr l'heure n'était plus aux questions s'il se battait de notre côté tant mieux, mais je ne serais pas surpris si après cette bataille il demande un dû pour nous avoir aidé. Il n'était pas humain et il me donnait l'impression de venir du fin fond de l'enfer. La créature fonça vers sa cible, mais je ne perdais pas mon temps à observer leur combat j'appliquais ce que le Docteur  venait de me dire.

-Heyy toi l'homme Orange je pense que toi et moi nous allons faire une petite balade. Dis-je ,avec un sourire taquin, Puis-je fonçais à toute allure dans la direction opposée histoire de le pousser à me suivre ce qui ne tarda pas d'ailleurs. Une vraie course de vitesse venait de commencer et la ville était notre immense terrain de jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Paradoxe
ANIMATEUR
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 05/02/2016

MessageSujet: Re: Time Rip   Mar 25 Oct - 0:47

[ Annonce : Avec le staff nous prenons la décision de finir ce sujet pour mettre un terme à l'événement. Nous travaillons sur un autre sujet. Suivez la chronologie et les nouveautés pour vous tenir informé.]

Myriam et Lors se tenait debout dans le bureau, la jeune scientifique continuait de suivre les mouvements du magicien au travers des caméras de surveillance donnant directement sur le moniteur. La jeune scientifique se passa une main dans les cheveux, quand John arriva enfin dans le couloir menant à la pièce de tous les problèmes. En même temps, les ennemis se tenaient derrière la porte du bureau, cherchant un moyen pour entrer et faire un maximum de dégâts.

A l'extérieur, les vilains et soit disant justicier qui surgirent des failles continuaient de se battre et de tout détruire. Malgré l'aide de certains justiciers provenant de notre monde, le nombre insuffisant de justiciers ne suffit pas à contrôler cette vague incessante de fous furieux.

Myriam se jura de démissionner quand tout sera régler. Au passage, elle mettra une énorme gifle dans la tronche de son patron et le traînera en justice pour toutes ses actions malhonnêtes. Le big boss perdra son job, son entreprise et finira sous les barreaux et ses commissionnaires se feront une joie de le ruiner. Myriam se surprend à rougir de ces futurs événements.

Ultraman continuait de boxer l'ancien soldat en compagnie du speedster venant de son monde. Cependant, Flash vint l'aider et commença une course de bolide avec Quick.

John marchait dans les couloirs, une fois devant de laboratoire principale, la pierre tournoyait sur elle, des rayons lumineux traverser la pièce. Myriam scrutait chacun de ses gestes de l'autre côté.

La scientifique observait le mage pénétrer dans le laboratoire. L'air y était lourde et pourtant l'homme entra sans hésitation, les joues de Myriam se réchauffer, il était très intéressant ce beau garçon aussi mystérieux qu'élégant. Quand, après plusieurs secondes, le bruit ambiant fit silence, Myriam essaya de parler, aucun son ne quitta le fond de son gosier. Une lumière blanche et intense inonda le laboratoire, les bureaux, le bâtiment le monde.

A son réveil, tout semblait normal, Myriam regarder à l'extérieur, les failles avaient disparu, plus de vilains, de combats, le couloir était vide. John revenait dans sa direction. Les informations faisaient mention d'un instant bloqué, comme une soirée trop arrosé et au réveil c'est le trou noir. L'expérience venait de prendre fin. Myriam souffla et déposa sa blouse, elle quitta le bureau et le bâtiment pour ne jamais y revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Time Rip   

Revenir en haut Aller en bas
 
Time Rip
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of Tomorrow  :: National City :: Les Rues-
Sauter vers: